Cambodge & Drogue : Arrestations et saisies en hausse, les filières visent les provinces

En 2020, les raids antidrogue effectués par la police ont abouti à 21 566 arrestations (20 490 en 2019 ) dans tout le pays, avec plus de trois tonnes de substances illicites confisquées dans le cadre de 10 461 affaires (9809 en 2019).

Destruction de drogues à Battambang
Destruction de drogues à Battambang

2020

Le rapport de la police cambodgienne daté d’aujourd’hui et présentant les statistiques de lutte contre la drogue en 2020 révèle que 21 566 personnes, dont 1 334 femmes, et 389 étrangers de 19 nationalités (dont 52 femmes) ont été arrêtées.

Pharmacie bondée

Sur toute l’année 2020 et dans l’ensemble du royaume, 3169 kg de drogue ont été saisis, dont 767 kg de méthamphétamine, 298 kg d’héroïne, 113 kg de kétamine, 72 kg de MDMA, 14 kg de cathinones, 9 kg de benzodiazépines, 3 kg de pilules de « yaba » et un total impressionnant de 1 900 kg de P2P, un dérivé de méthamphétamine.

La police a également saisi plusieurs armes, 32 pistolets et 26 fusils, ainsi que des voitures, des motos et des téléphones portables. Elle a requis un gel des avoirs concernant trois comptes bancaires et six propriétés.

Appel à la coopération

Mak Chito, chef adjoint de la police nationale chargé des crimes liés à la drogue, a déclaré aujourd’hui à la presse locale que le Comité national de lutte contre la drogue demanderait un nouveau mandat au gouvernement en 2021 pour mettre en œuvre la sixième phase de sa campagne antidrogue après un succès qu’il qualifie de remarquable. M. Chito a appelé les propriétaires d’établissements de loisirs à coopérer pour fournir des informations aux autorités locales lorsqu’ils soupçonnent que des drogues sont utilisées ou font l’objet d’un trafic dans leurs murs afin que la police puisse intervenir en temps opportun et « que leurs entreprises ne soient pas affectées de manière préjudiciable ».

Moins d’affaires à Phnom Penh

Concernant la capitale cambodgienne Phnom Penh, un rapport publié à la mi-décembre 2020 indiquait que la criminalité liée à la drogue avait diminué par rapport à 2019. Le rapport mentionnait que la police avait traité 2075 cas (2 277 en 2019), saisi 200 kilogrammes de drogue et arrêté 3 638 personnes au total pour des crimes liés à la drogue. Le lieutenant-colonel Rim Mech, chef du bureau antidrogue du commissariat de la police municipale de Phnom Penh, a déclaré que le nombre d’arrestations liées à la drogue à Phnom Penh avait sensiblement diminué depuis 2019 en raison de la fermeture de portes de plusieurs clubs de divertissement impliqués dans le trafic et la consommation de drogue.

Pour le secrétaire général de l’Autorité nationale de lutte contre la drogue, le général Meas Vyrith, la situation actuelle du trafic de drogue au Cambodge demeure préoccupante durant la pandémie de COVID-19 car, avec moins de « points de vente » les trafiquants tentent de produire et de vendre de la drogue dans les provinces.

Sources : Police nationale chargé des crimes liés à la drogue & AKP

130 vues0 commentaire