Cambodge & Destination : Sérénité et charme tropical sur les plages et îles de Ream - Koh Sampouch

À l’occasion des vacances toutes proches du Nouvel An khmer, retour sur les destinations proposées par Cambodge Mag :

Situé à 18 km à l’est de Sihanoukville, le parc national de Ream couvre 210 kilomètres carrés de jungle, de rivières, de mangroves et de splendides plages et îles tropicales luxuriantes. Longtemps inexploitée et assez peu peuplée, cette région accueille aujourd’hui plusieurs hôtels et centres de villégiature.

Koh Sampouch
Koh Sampouch, très prisé pour les séances photo

À propos

Le parc national de Ream (ឧទ្យានជាតិរាម) a été créé en 1993, lorsque le gouvernement cambodgien a commencé à prendre des mesures pour protéger les ressources naturelles menacées du pays. La valeur biologique du parc national est essentiellement définie par sa combinaison de forêts, mangroves, plages, et récifs coralliens.

Sérénité et charme tropical sur les plages et îles de Ream - Koh Sampouch
Ream - Koh Sampouch

Le parc abrite également un étonnant éventail d’animaux sauvages et de vie marine, dont plusieurs espèces d’oiseaux, d’ours, de singes, de pangolins, tortues, dauphins et même dugongs.

Histoire

Créé par le roi Norodom Sihanouk en 1993, le premier parc national du Cambodge officialisé en temps de paix serait aussi l’un des plus importants du point de vue historique. Ses rivages sablonneux et ses sommets boisés constituèrent le lieu idéal pour l’insurrection vietnamienne contre les Khmers rouges en 1979.

Ream a peu changé depuis cette époque si ce n’est que la région s’ouvre de plus en plus au tourisme.

Ouverture au tourisme

En 2011, le gouvernement cambodgien a publié une mise à jour de la loi sur les zones protégées, permettant la délivrance de titres fonciers sous réserve d’obtenir au préalable l’accord du ministère de l’Environnement.

Une belle plage de sable fin
Une belle plage de sable fin

En 2016, Yeejia Tourism Development Co Ltd, une filiale de l’entreprise chinoise Unite International Investment Group Co Ltd, a obtenu l’autorisation de développer son projet de station balnéaire Golden Silver Gulf.

Ce sont en tout 3300 hectares de terres qui ont ainsi été accordées pour mettre en place plusieurs projets touristiques. Après quelques débuts difficiles, le groupe propose aujourd’hui plusieurs hôtels au public dans un cadre plutôt enchanteur, bien exotique et bénéficiant surtout d’un calme exceptionnel.

Golden Silver Gulf International Tourisme Resort

Si le nom de l’un des resorts du groupe Yeejia à Ream semble plutôt rébarbatif et assez lourd, l’hôtel situé en bord de plage et à flanc de colline n’a rien à voir avec l’image qu’on pourrait avoir d’un établissement construit à la vite et destiné à ces premières hordes de touristes bas de gamme qui avaient envahi Sihanoukville avant interdiction des casinos dans la capitale provinciale.

Le large accès à la plage, très arboré
Le large accès à la plage, très arboré

L’ensemble hôtelier propose une vingtaine de bungalows sur pilotis donnant une vue sur un parc très arboré donnant sur une belle plage qui elle-même propose un accès sur l’ile de Koh Sampouch.

Les bungalows offrent un confort sans fioriture et tout-fait honorable avec une terrasse très agréable et des prix allant de 60 à 170 dollars la nuitée.

Koh Sampouch
Koh Sampouch, cuisine et restaurant

Le long du vaste chemin donnant accès sur la plage, plusieurs petites échoppes de plats cambodgiens, boissons et souvenirs ont été autorisées à vendre aux touristes et clients de l’hôtel. En contrebas, une vaste salle sans murs à l’aspect traditionnel fait office de restaurant où sont servis fruits de mer et plats cambodgiens pour les clients et visiteurs.

Loisirs

La plage est vaste et incite à la promenade mais l’ensemble manque peut-être de distractions et ceux qui aiment les activités sportives devront se contenter de nage ou de promenades sur le sable blanc ou vers la petite ile de Koh Sampouch située à une centaine de mètres du rivage et accessible à travers une jetée de bois.

Beaucoup de Cambodgiens le weekend
Beaucoup de Cambodgiens le weekend

Toutefois, le directeur de l’hôtel explique que, bien que l’hôtel soit fonctionnel depuis 2015, la réouverture est récente et son équipe mettra en place des excursions dans la forêt alentour et la plage sera équipée d’installations de loisirs, filets de volley et embarcations à louer.

Les roches de Koh Sampouch
Les roches de Koh Sampouch

En réalité, Koh Sampouch, probablement un atoll soulevé à en voir la disposition des roches et leur érosion, est devenue un site assez populaire pour les visiteurs locaux qui aiment s’y promener le weekend pour se livrer à un passe-temps devenu très à la mode : Le selfie.

Séance photo...
Séance photo...

Sur la passerelle qui fait le tour de l’ile, on y côtoie les jeunes couples se prenant en photo, des photographes plus professionnelles ou tout simplement de jeunes Cambodgiens cliquant et cliquant sur leur smartphone afin de faire le plein de clichés à expédier sur leurs comptes Facebook.

Sérénité et charme tropical sur les plages et îles de Ream - Koh Sampouch
Ream - Koh Sampouch

Coté réservations, apparemment rien ne presse, l’hôtel ne propose pas de site, seule une page Facebook assez rudimentaire qui permet toutefois d’effectuer des réservations.

Contact 097 711 8688

Plus de photographies ici...

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône