top of page
Ancre 1

Cambodge : De nouvelles directives pour les opérateurs de casinos légaux

Le secrétariat général de la Commission de gestion des jeux commerciaux du Cambodge a publié le 20 octobre de nouvelles directives pour les entreprises de jeux d’argent au Cambodge.

Casino à Bavet. Photo CG
Casino à Bavet. Photo CG

Ces lignes directrices s’adressent aux opérateurs de jeux de hasard et aux responsables des opérations de casino afin d’assurer la mise en œuvre effective des lois réglementant ce secteur et de protéger les droits légitimes des opérateurs.

« Les directives visent à réprimer toutes les activités de jeu illégales et les tanières de jeu et à promouvoir les jeux d’argent commerciaux légaux », a déclaré le secrétariat général.

Selon lui, il s'agit de s’assurer que les opérations de casino peuvent être menées en respectant les lois et les textes relatifs à la gestion des jeux d’argent commerciaux.

Le secrétariat général a demandé aux exploitants ou aux propriétaires de casinos de demander une licence ou de la renouveler afin de recevoir l’autorisation de poursuivre leurs activités, notant que :

« Les opérations de casino ne sont autorisées que dans les emplacements géographiques clairement définis de leur proposition de développement de casino et dans les conditions énoncées dans la loi sur la gestion des jeux d’argent commerciaux et les documents juridiques pertinents en vigueur. »

Les exploitants ou propriétaires de casinos qui ont reçu une licence ne peuvent exercer leurs activités que dans les locaux désignés par leur licence.

Les directives indiquent également que les exploitants ou propriétaires de casino qui ont demandé une licence au ministère de l’Économie et des Finances et qui remplissent les conditions requises pour le renouvellement de la licence 2022 se verront délivrer un certificat de légalité leur permettant de poursuivre leurs activités de casino pour l’année 2022.

Les personnes qui recevront ce certificat ne pourront exercer leurs activités que sous le contrôle et la supervision stricts du secréterait, indique la directive, précisant :

« Les exploitants ou propriétaires de casinos doivent afficher les licences originales ou le certificat de légalité dans un endroit visible de leur établissement. S’ils utilisent une copie de la licence ou du certificat à un autre endroit, cela sera considéré comme une fraude et ils s’exposeront à des poursuites judiciaires. Les exploitants ou propriétaires de casinos doivent payer les taxes sur les recettes de tous les types de jeux exploités et s’acquitter de leurs autres obligations en totalité et dans les délais prévus par les lois et règlements en vigueur.

Le Premier ministre Hun Sen et le ministre de l’Intérieur Sar Kheng ont récemment tous deux lancé des appels publics pour réprimer les jeux d’argent illégaux et les jeux d’argent illégaux en ligne, car ce phénomène est lié à d’autres problèmes graves au Cambodge, tels que le blanchiment d’argent et la traite des êtres humains.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page