Cambodge & Covid-19 : Renforcement des contrôles et appel à la mobilisation

Le Premier ministre appelle les autorités locales à renforcer les mesures sanitaires dans les établissements commerciaux, mais indique qu’il ne souhaite pas que l’état d’urgence soit déclaré. Dans le même temps, un nouveau cas est apparu dans le cadre de l’Evénement communautaire du 28 novembre et le Stade national olympique de Phnom Penh est réquisitionné pour effectuer des séries de tests.


Fermeté

Le Premier ministre Samdech Techo Hun Sen a ordonné aux gouverneurs municipaux et provinciaux de surveiller tous les établissements commerciaux et de leur conseiller de suivre correctement les mesures de sûreté guidées par le ministère de la Santé. Le chef du gouvernement royal a donné cette instruction dans un clip vocal partagé aux médias ce dimanche après avoir, dit-il, « noté que certains magasins ne se conformaient pas aux mesures sanitaires et que la négligence des autorités locales avait contribué en partie à la transmission communautaire. »

« Si les établissements commerciaux ne parviennent pas à suivre les directives, ils seront temporairement fermés, a-t-il dit »

« Nous n’avons pas de meilleur choix que de pratiquer la distanciation sociale, le port du masque et de respecter les pratiques d’hygiène entre les clients et les vendeurs », a souligné le Premier ministre.

Mise à jour

Le gouvernement royal a jusqu’à présent distribué 4 millions de masques dont trois millions, pour Phnom Penh et 1 million pour la province de Siem Reap, a-t-il rappelé. Le ministère de la Santé a commencé hier à révéler l’identité et l’adresse des nouveaux cas positifs afin de localiser au plus vite ceux qui étaient en contact avec eux en vue d’éviter une transmission communautaire à grande échelle. Jusqu’à ce matin, le nombre total de cas confirmés au Cambodge est passé à 346, dont 30 cas infectés localement. Parmi eux, 306 ont été déjà guéris.

Le Cambodge ne déclarera pas l’état d’urgence

Le Cambodge ne déclarera pas l’état d’urgence pour le moment, a réaffirmé le Premier ministre dans le même message vocal.

« Quelles que soient les circonstances, je ne souhaite pas le faire parce que l’économie nationale sera complètement bloquée. Si nous fermons tout le pays ou certaines régions du pays, comme Phnom Penh ou une province quelconque, cela bloquera l’activité économique. […] Mais nous pouvons solliciter les efforts des autorités à tous les échelons, et la participation de nos citoyens », a-t-il souligné.

Promulguée le 29 avril 2020, la loi sur la gestion sur l’état d’urgence stipule que celui-ci doit être déclaré lorsque la nation est confrontée à des dangers tels que la guerre ou une invasion étrangère, des problèmes de santé publique causés par des pandémies, un chaos grave pour la sécurité nationale et l’ordre public et une calamité grave menaçant ou causant des dangers à l’échelle nationale.

Un autre cas lié à l’Evénement communautaire du 28 novembre 2020

Selon le communiqué de presse du ministère de la Santé rendu public dimanche matin, le nouveau cas : Say Saoleang, âgé de 21 ans, vit près de la pagode Sansam Kosal dans le quartier Boeung Tompun, arrondissement Meanchey, à Phnom Penh. Le jeune homme travaille pour Carl’s Jr Burger à Tuol Tompoung. Il a été admis au centre de santé Chak Ang-rè dans la capitale.

Le Stade national olympique sera utilisé pour les tests de COVID-19

Le gouvernement royal interdit temporairement le travail et les activités sportives au Stade national olympique de Phnom Penh, car le site sera utilisé pour la deuxième série de tests de COVID-19 des personnes en contact avec l’incident de transmission communautaire du 28 novembre. L’interdiction, qui sera en vigueur du 7 au 12 décembre a été annoncée hier par le ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports. Tous les employés de l’éducation en poste au Stade national doivent travailler à distance pendant cette période. D’après le rapport du ministère de la Santé, 10 147 personnes retrouvées à la suite de l’incident de transmission communautaire ont subi le premier test du 29 novembre au 4 décembre, et 29 sont positives au COVID-19.

Sources : SMP & ministère de la santé et AKP

Recevoir les articles dès leur publication

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône