Cambodge & Coopération : 169 millions pour améliorer la résilience aux catastrophes et au climat

La Banque mondiale vient d'approuver un financement de 169 millions de dollars pour le Projet 2 de gestion des risques de catastrophes en Asie du Sud-Est et au Cambodge, une initiative qui vise à améliorer la résilience aux catastrophes et au climat et à renforcer la capacité du gouvernement à soutenir la résilience au climat.

Inondations de 2020. Photo Xinhua
Inondations de 2020. Photo Xinhua

Selon le communiqué de presse de la Banque mondiale, le projet soutiendra la reconstruction des routes et des ponts dans les zones touchées par les inondations et améliorera la capacité du gouvernement à répondre aux catastrophes climatiques. Il bénéficiera à environ 5,5 millions de personnes dans sept provinces, dont 52 % de femmes, et à tous ceux qui utilisent ces routes.

Le projet permettra également de former le personnel gouvernemental, principalement celui du ministère du Développement rural, à la gestion des risques de catastrophe, à l’adaptation au changement climatique et à l’évaluation des besoins après une catastrophe.

« Grâce à l’engagement ferme du ministère du Développement rural et du gouvernement cambodgien, ce projet contribuera à faire en sorte que les infrastructures rurales restent solides et résilientes au changement climatique, et que les populations vulnérables soient protégées contre les chocs des catastrophes », a déclaré Maryam Salim, directrice nationale de la Banque mondiale pour le Cambodge.

Le Cambodge subit une série d’impacts négatifs du changement climatique, en particulier les inondations et les sécheresses, et les infrastructures rurales du pays sont très vulnérables aux risques de catastrophes climatiques.

Les routes rurales sont essentielles à la vie quotidienne des communautés rurales, et les dommages causés à des tronçons routiers clés peuvent paralyser les moyens de subsistance des ménages ruraux et réduire l’accès aux services de base tels que les marchés, les écoles et les hôpitaux.

Les importantes inondations de 2020 ont souligné la nécessité pour le Cambodge de continuer à investir dans la gestion des risques de catastrophe et la vulnérabilité des infrastructures clés.

Le projet sera mis en œuvre par le ministère, qui s’est employé à améliorer les normes de construction et d’entretien résilientes. Le projet s’appuie sur le programme en cours de gestion des risques de catastrophes en Asie du Sud-Est et au Cambodge, qui vise à améliorer la connectivité des routes rurales résilientes au climat et à renforcer la planification financière du ministère pour la résilience aux catastrophes.

Assurer la résilience climatique des infrastructures rurales est une priorité du ministère et s’aligne sur la stratégie et le plan d’action de développement rural du Cambodge 2019-2023, qui identifie l’amélioration de la qualité et de la résilience des routes rurales comme l’un des quatre programmes prioritaires.

Le nouveau financement renforcera la capacité du pays à se préparer, à réagir et à se remettre des catastrophes et soutiendra la planification anticipée et la gestion des risques d’inondation dans la région du Tonlé Sap, qui a été durement touchée par les inondations de 2020.

Le nouveau financement renforcera également les capacités organisationnelles et techniques du MRD dans la mise en œuvre du projet. Il s'appuie sur un crédit de l’Association internationale de développement de la Banque mondiale, soutenu par une subvention de 450 000 dollars américains du Programme Japon-Banque pour l’intégration de la GRC dans les pays en développement, qui est financé par le gouvernement du Japon et géré par la Facilité mondiale pour la réduction des catastrophes et le relèvement. Le Cambodge fournira un financement de contrepartie de deux millions de dollars US.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône