top of page
Ancre 1

Cambodge & Cinquième élection sénatoriale : « Une élection libre et équitable », déclare la CNE

La 5e élection sénatoriale s’est déroulée le 25 février 2024 « en douceur de manière libre et équitable », annonce S.E. Prach Chan, président de la Commission nationale électorale (CNE).

Lors d’une réunion concernant la situation générale de l’élection au siège de la CNE dimanche soir à Phnom Penh, S.E. Prach Chan a déclaré que 11 730 des 11 747 électeurs, soit 99,8 %, sont allés voter dans les 33 bureaux de vote dans les huit circonscriptions régionales à travers le Cambodge.

Ce suffrage s’est déroulé sous le contrôle de 228 observateurs des partis politiques, 760 observateurs locaux de 18 associations et ONG, 30 observateurs étrangers et 306 journalistes, dont 25 journalistes étrangers de 14 organisations médiatiques, a-t-il précisé.

« Les résultats préliminaires devraient être publiés le 29 février, tandis que les résultats officiels seront publiés entre le 4 et le 6 mars 2024 », a-t-il souligné.

Selon les résultats officieux, le Parti du peuple cambodgien (PPC) au pouvoir a remporté une victoire écrasante. Outre le CPP, trois autres partis politiques, à savoir le Khmer Will Party, le FUNCINPEC Party et le National Power Party, étaient également en lice pour 58 des 62 sièges du Sénat, tandis que deux des sièges restants seront nommés par Sa Majesté le Roi et les deux autres par l’Assemblée nationale.

La quatrième élection sénatoriale a eu lieu en 2018, au cours de laquelle le PPC a remporté l’ensemble des 58 sièges.

Le Sénat du Cambodge a été créé le 25 mars 1999 avec 61 sénateurs. À l’époque, les membres du Sénat étaient nommés, et non élus. Parmi eux, 33 étaient issus du PPC, 21 du FUNCINPEC et 7 du Parti Sam Rainsy.

Commenti


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page