Cambodge : Brèves agri : Demande de soutien japonais, mangues et bananes s’exportent bien

Le Cambodge demande au Japon de soutenir la transformation des produits agricoles

Le ministre de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche S.E. Veng Sakhon a demandé au gouvernement japonais, par l’intermédiaire de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), d’envisager des projets pour soutenir la transformation des produits agricoles du Cambodge.

Le ministre de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche S.E. Veng Sakhon
Le ministre de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche S.E. Veng Sakhon

Le ministre a effectué cette demande lors d’une réunion ce lundi avec Mme Kamei Haruko, nouvelle représentante de la JICA au Cambodge. Le ministre a déclaré grandement apprécier les projets et programmes soutenus par la JICA, participant essentiellement « au développement de l’agriculture cambodgienne, assurant la sécurité alimentaire, améliorant le niveau de vie, augmentant la production et améliorant la qualité et la sécurité pour répondre aux besoins émergents des marchés nationaux et étrangers ».

Au nom du gouvernement royal du Cambodge et du ministère, S.E. Veng Sakhon a remercié le gouvernement et le peuple japonais par l’intermédiaire de la JICA pour leur soutien au développement agricole du Cambodge. Les projets, a-t-il ajouté, « nous procurent également des systèmes d’information et des stratégies de marketing, et améliorent les connaissances techniques des producteurs et des réseaux concernés ».

Mme Kamei Haruko a remercié le ministre de l’Agriculture pour son appréciation et sa bonne coopération et a discuté avec le ministre des nouveaux projets agricoles soutenus par la JICA dans le contexte du COVID-19. Concernant la demande du ministre, Mme Kamei Haruko en discutera avec S.E. l’ambassadeur du Japon au Cambodge et informera le ministre du résultat de la discussion.

Le Cambodge gagne plus de 470 millions de dollars US avec les exportations de mangues

De janvier au 15 décembre 2020, le Cambodge a exporté 945 274 tonnes de mangues fraîches vers les marchés étrangers, pour une valeur totale de 473 207 700 dollars américains. Les chiffres ont été publiés dans un rapport préliminaire sur les progrès des principales productions agro-industrielles en 2020.

Le rapport ne précise pas les destinations des exportations, mais mentionne qu’il existe 47 entreprises exportatrices. Dans le même temps, 48 autres intervenants dont 33 entreprises, 3 communautés et 12 propriétaires agricoles ont déposé leur demande pour l’exportation de mangues vers les marchés internationaux. À noter que les plantations de manguiers au Cambodge couvrent une superficie de plus de 100 000 hectares, en particulier dans les provinces de Kampong Speu, Kampot, Battambang et Banteay Meanchey. Environ 1,5 million de tonnes de mangues pourraient être récoltées chaque année.

Les mangues fraîches du Cambodge sont exportées vers les marchés de l’Union européenne, de la Corée du Sud, de la Thaïlande et du Vietnam. Les nouveaux marchés du Cambodge en Chine devraient absorber environ 500 000 tonnes de mangues fraîches supplémentaires chaque année.

Plus de 300 000 tonnes de bananes exportées en 2020

Le Cambodge a exporté plus de 300 000 tonnes de bananes Cavendish vers les marchés étrangers, de janvier au 15 décembre 2020, indique le rapport préliminaire sur les progrès des principales productions agro-industrielles en 2020.

D’après le document, le pays a récolté près de 500 000 tonnes de bananes Cavendish en 2020, dont 313 410 tonnes ont été vendues à l’étranger, rapportant plus de 450 millions de dollars américains. Cette quantité de bananes a été exportée par 11 sociétés parmi les 15 enregistrées.

La banane est un produit agricole clé cambodgien exporté vers les marchés internationaux avec le riz, le caoutchouc, le manioc, la noix de cajou, le maïs, le poivre, la mangue et les légumes. Les principaux marchés des bananes fraîches du Cambodge sont la Chine, l’UE, les pays d’Asie et d’Océanie. L’année dernière, le Royaume a exporté 150 000 tonnes de bananes fraîches, générant 59 millions de dollars de revenus.

Sources : QRPUPM & AKP