top of page
Ancre 1

Cambodge & Ballet Royal : Une étoile s'en est allée

Minh Kosny, ancienne danseuse du ballet royal et secrétaire d’État au ministère de la Culture et des Beaux-Arts, est décédée hier à l’âge de 77 ans.

Minh Kosny, ancienne danseuse du ballet royal et secrétaire d’État au ministère de la Culture et des Beaux-Arts
Minh Kosny, ancienne danseuse du ballet royal et secrétaire d’État au ministère de la Culture et des Beaux-Arts. Photo fournie

Minh Kosny a enseigné l’art de la danse classique à de nombreuses générations de cambodgiens depuis le milieu des années 1950. Elle est née le 19 janvier 1949 dans la commune de Kampong Thom, dans la province éponyme. Avant le régime des Khmers rouges, Minh Kosny s’était bâtie une réputation grâce à de nombreux spectacles de grande qualité. Parmi eux, la danse Sovann Macha et la danse Moni Mekhala, où elle jouait le rôle principal, et dont les enregistrements ont été préservés jusqu’à aujourd’hui.

Le Premier ministre a déclaré qu’il s’agissait de « la perte d’une grande artiste dans le domaine de la danse classique khmère, qui s’est sacrifiée pour contribuer activement aux arts et à la culture du Royaume ».

Il a ajouté que même si Minh Kosny n’était plus de ce monde, ses actes, ses mérites, son honneur et sa dignité resteront dans le cœur de tous les Cambodgiens :

« Mon épouse et moi-même souhaitons dédier nos prières à l’âme de Son Excellence Minh Kosny, je souhaite que tu renaisses bientôt. »
Minh Kosny (à droite)
Minh Kosny (à droite). Photo ministère de la Culture et des beaux-arts

Présidente de l’Association des musiciens et sœur cadette de Minh Kosny, Minh Sothyvann a confirmé que sa famille préparait les funérailles de sa sœur dans la tradition khmère au Borey Peng Huoth, Boeung Snor à Phnom Penh.

« Ma sœur s’est beaucoup sacrifiée pour la danse classique khmère pendant la période du Sangkum Reastr Niyum (1955 à 1970) », a-t-elle déclaré.

Le ministère de la Culture et des beaux-arts a également envoyé un message de condoléances, déclarant que « son décès constituait une grande perte et une tragédie ».

Le ministère considère son parcours comme un « exemple d’héroïsme et de mérite au service de la nation ».

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page