Cambodge & ASEAN : Brèves économiques

Rappel des principales actualités économiques de la quarante-quatrième semaine de 2022, au Cambodge et dans la région ASEAN.

Phnom Penh. Photo CG
Phnom Penh. Photo CG

Cambodge

Cambodge & Projet de budget 2023 : dépenses en hausse de 13 %

Le Conseil des ministres a approuvé le 28 octobre le projet de loi de finances pour 2023. Les dépenses du pays atteindraient 9,6 Mds USD (30 % du PIB), en hausse de 13 % par rapport à 2022. Le gouvernement prévoit des recettes de 7,2 Mds USD (+14,5 %), et de recourir aux prêts de 2,2 Mds USD auprès des bailleurs de fonds, en plus de l’émission d’obligations d’État, pour combler le déficit budgétaire. Le PLF est basé sur une prévision de croissance de 6,6 % en 2023, perspective plus optimiste que celle du FMI (6,1 %). La croissance économique serait soutenue par l’industrie, avec des nuances pour la construction (+9,2 %), les services, principalement ceux liés au tourisme (+6,6 %) et l’agriculture, en légère progression par rapport à 2022 (+1,1 %).

Neuf milliards USD d’investissements publics au Cambodge

Le gouvernement a également approuvé le programme d’investissement public (2023-2025). Ce programme compte 663 projets, dont 189 sont en cours de mise en œuvre. L’ensemble de ces projets nécessitera des financements de 9,2 Mds USD, qui seront alloués de la façon suivante : 13,4 % aux projets sociaux, 43,6 % aux projets économiques, 37,4 % aux projets d’infrastructure et 5,6 % aux projets de services intersectoriels. Pour mémoire, le programme d’investissements publics 2021-2023 s’élevait à 12,8 Mds USD pour 629 projets.

Cambodge : Nouvel accord pour développer deux GWc de projets solaires

La Banque asiatique de développement (BAsD) a récemment signé un accord de mandat avec Électricité du Cambodge (EDC) pour soutenir le développement solaire de 2 GWc. Dans le cadre de ce mandat, la banque aidera EDC à mener une étude nationale sur le développement de la capacité de production supplémentaires de l’énergie photovoltaïque avec un système de stockage d’énergie sur batterie (BESS) pour assurer la stabilité du réseau électrique (création d’une inertie synthétique). Ce projet est à mettre en œuvre d’ici 2030. La BAsD soutiendra également EDC pour mettre en œuvre un projet-pilote de 100 MWc identifié dans le cadre de l’étude pour un montant maximum de 100 M USD. Cet appui contribuera à la réalisation des objectifs du Cambodge : 3 GWc de capacité solaire installée en 2040 et atteinte de la neutralité carbone d’ici 2050.

 

ASEAN

Le PMI ASEAN baisse légèrement en octobre, mais se maintient au-dessus de 50

Selon S&P, le PMI ( Purchasing Managers' Index - Indice des responsables d'achats de l’ASEAN ) baisse en octobre, s’établissant à 51,6 contre 53,5 en septembre. Il reste cependant supérieur au seuil d’amélioration de 50. Cette évolution signale un ralentissement de la croissance dans le secteur manufacturier. En effet, des reprises plus molles ont été observées à la fois pour la production et les nouvelles commandes.

Ce ralentissement s'est également traduit par une faible embauche et un niveau plus faible des achats.

Les signes d'un relâchement continu des pressions sur les prix ont par ailleurs été observés. Cela pourrait être en partie lié au ralentissement de la demande. Néanmoins, les producteurs de tous les pays de la région ont maintenu leurs perspectives positives – à l’exception de la Birmanie et de la Malaisie, la confiance des entreprises de la zone ayant notamment atteint son plus haut niveau depuis avril 2016.

Publication du rapport d’UOB « FinTech in ASEAN 2022 »

Publié le 4 novembre, le rapport « FinTech in ASEAN 2022 » de la banque singapourienne UOB analyse les nouvelles opportunités commerciales engendrées par la finance intégrée pour les entreprises et les FinTechs, et expose son impact sur le comportement des consommateurs, investisseurs et épargnants. Au cours des 9 premiers mois de 2022, l'ASEAN a enregistré 4,3 Mds USD de fonds levés dans les FinTech (4,5 Mds USD à la même période l'année dernière).

Singapour et l'Indonésie restent en tête des chiffres de financement et des transactions au sein de l'ASEAN. Le rapport révèle également qu’un investissement FinTech sur trois dans l'ASEAN est allé à des entreprises de cryptomonnaies et de blockchain. Indicateur de la pénétration des FinTech dans l’ASEAN, le rapport spécifie que 7 personnes interrogées sur 10 utilisent déjà des applications intégrant la finance. Enfin, en termes d'adoption de la finance embarquée (« embedded finance »), l'Indonésie et le Vietnam ont montré le plus grand potentiel de croissance dans l'ASEAN.

Sources : Service économique régional de Singapour

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône