Cambodge & Actualité : Les tarifs de l'essence et du diesel passent à 5 650 et 5 550 riels

Les prix de détail de l'essence ordinaire et du diesel ont augmenté respectivement de 0,9 % et de 2,8 % depuis le 1er juin, indique un communiqué du ministère du Commerce.

Un pompiste remplit le réservoir d'un client dans une station-service TELA. Photo Hong Menea
Un pompiste remplit le réservoir d'un client dans une station-service TELA. Photo Hong Menea

Pour la période du 1er au 10 juin, les prix de vente au détail des carburants dans le Royaume ont été fixés à 5 650 riels ou 1,39 $ par litre d’EA92 ordinaire (essence avec un indice d’octane d’au moins 92) et à 5 550 riels ou 1,37 $ par litre de diesel 50ppm (dont la teneur en soufre ne dépasse pas 50 parties par million), indique l’avis du ministère.

Les taux correspondants pour la période du 21 au 31 mai étaient de 5 600 riels (1,38 $) et 5 400 riels (1,33 $) par litre d’EA92 ordinaire et de diesel, respectivement, contre 4 100 riels (1,00 $) et 3 750 riels (0,92 $) au cours de la période se terminant le 31 décembre 2021.

Les taux sont calculés à partir de données extrapolées en fonction des fluctuations des prix du brut sur le marché international, et d’un certain nombre de taxes et frais qui peuvent être ajustés en fonction des commentaires recueillis lors de réunions avec les importateurs de pétrole locaux et d’autres parties prenantes.

Hong Vanak, directeur de l’Académie royale du Cambodge, a souligné que si l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ne parvenait pas à augmenter sensiblement sa production et si la crise entre la Russie et l’Ukraine n’était pas résolue, les prix des carburants dans le Royaume continueraient à augmenter.

Cette situation, associée aux sanctions américaines et européennes à l’encontre de la Russie, « va certainement continuer à faire grimper les prix du pétrole sur le marché international, ce qui fera que le prix du carburant au Cambodge continuera également à augmenter », a-t-il averti.

Néanmoins, tant que le Cambodge peut maintenir des réserves de pétrole suffisantes, le gouvernement et le secteur pétrolier peuvent être en mesure de garantir une hausse modérée des prix du carburant.

Les ministères des Finances, du Commerce et de l’Énergie ont publié le 22 mars un prakas interministériel, comprenant 12 articles, destiné à maintenir les prix du carburant « équitables », selon le porte-parole du ministère du Commerce, Penn Sovicheat.

La principale disposition de ce prakas est la réduction de la période de fixation des prix de 15 à 10 jours. Ils désignent également le département du développement du secteur privé du ministère du commerce comme responsable du calcul des prix de détail du carburant au Cambodge. Le département publiera les chiffres les 1er, 11 et 21 de chaque mois.

Avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône