forum 1.jpg
forum 2.jpg

Cambodge & Économie : Quelques perturbations dans les échanges avec le Royaume-Uni

Le commerce entre le Cambodge et le Royaume-Uni a atteint plus de 785 millions de dollars en 2021, soit une baisse de 10,48 % en glissement annuel.

Conteneurs maritimes dans le port de Felixstowe, à l'est de Londres, le 4 mars 2021. AFP
Conteneurs maritimes dans le port de Felixstowe, à l'est de Londres, le 4 mars 2021. AFP

Selon le ministère du Commerce, l’année dernière, les exportations vers le Royaume-Uni ont atteint plus de 731 millions de dollars, soit une baisse de plus de 11,42 % par rapport à 2020. La valeur des importations a dépassé 53 millions de dollars, soit une hausse de plus de 4 % en glissement annuel.

Cela signifie que l’excédent commercial du Cambodge avec le Royaume-Uni a diminué de plus de 12 % pour atteindre près de 0,68 milliard de dollars.

Le porte-parole du ministère, Pen Sovicheat, estime que la baisse des échanges est due à plusieurs facteurs : la propagation du Covid-19, la perturbation des marchés au Royaume-Uni et les obstacles au transport.

Hong Vanak, de l’Académie royale du Cambodge, attribue le déclin à une baisse de la demande de produits non essentiels en Grande-Bretagne, qui a détourné la plupart de ses ressources pour lutter contre la pandémie. Il suggère également que la crise actuelle entre l’Ukraine et la Russie pourrait nuire aux flux commerciaux entre le Cambodge et le Royaume-Uni dans la période à venir.

Il ajoute que le Royaume-Uni commerce également avec d’autres pays de l’ASEAN qui ont des profils commerciaux similaires, ce qui diminue le volume de marchandises en provenance et à destination de chaque nation.

« Afin d’attirer de grands partenaires commerciaux comme le Royaume-Uni, le Cambodge doit s’efforcer de produire des biens qui répondent à leurs normes, ainsi que de forger des liens de coopération plus solides avec les hommes d’affaires britanniques », déclare M. Vanak.

Le vice-président de la Chambre de commerce du Cambodge, Lim Heng, confie que depuis que le Royaume-Uni a quitté l’UE, les Cambodgiens n’ont pas pu bénéficier d’un accès préférentiel au marché dans le cadre du système britannique de préférences généralisées (SPG).

Il estime que la mise à jour du SPG « apporterait un grand soulagement, car nous sommes soumis à une taxe de 20 % dans le cadre du régime commercial préférentiel “Tout sauf les armes” (TSA) de l’UE, de sorte qu’un grand nombre de nos marchandises peuvent entrer par le Royaume-Uni et être distribuées dans la zone européenne ».

Les principales exportations du Cambodge vers le Royaume-Uni demeurent les chaussures et les vêtements, les bicyclettes, le riz usiné et d’autres produits agricoles. Les importations concernent les automobiles et les machines.

Hom Phanet avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône