forum 1.jpg
forum 2.jpg

Cambodge & Économie : Le commerce entre le Royaume et les États-Unis en excellente santé

Selon les données du Bureau du recensement des États-Unis, les échanges commerciaux entre le Cambodge et les USA se sont élevés à 9,159 milliards de dollars en 2021, soit une augmentation de 32,6 % par rapport aux 6,906 milliards de dollars de l'année précédente et une hausse de 18,0 % par rapport à 2019.

Les principales exportations cambodgiennes vers les États-Unis sont les vêtements, les chaussures, les sacs et les composants électroniques, et les importations notables comprennent les véhicules, l'électronique et d'autres produits finis. Photo Heng Chivoan
Les principales exportations cambodgiennes vers les États-Unis sont les vêtements, les chaussures, les sacs et les composants électroniques, et les importations notables comprennent les véhicules, l'électronique et d'autres produits finis. Photo Heng Chivoan

Statistiques

L'année dernière, les exportations cambodgiennes vers les États-Unis se sont élevées à 8,7453 milliards de dollars, contre 6,5624 milliards de dollars en 2020 (+33,3 % ) et les importations ont enregistré 413,7 millions de dollars, soit une hausse de 20 % en glissement annuel.

L'excédent commercial global du Royaume avec les États-Unis au cours de cette période a augmenté de 33,98 % en glissement annuel, passant de 6,2185 à 8,3316 milliards de dollars.

Pour le seul mois de décembre 2021, les échanges bilatéraux ont atteint près de 763 millions de dollars, une hausse de 38,4 % en glissement annuel. L'excédent commercial du Royaume avec les États-Unis s'est élevé à 691,5 millions de dollars (+ 42 % en glissement annuel).

Les exportations cambodgiennes vers les États-Unis se sont élevées à 727,1 millions de dollars (+40 %en glissement annuel ) et les importations à 35,6 millions de dollars (+13 % en glissement annuel).

Réactions

Le vice-président de la Chambre de commerce du Cambodge, LimHeng, a déclaré au Post que les chiffres du commerce indiquaient que les produits cambodgiens - en particulier les produits liés au textile - demeuraient très prisés sur le marché américain.

M. Heng a également attribué cette performance à l'amélioration du contrôle de la situation épidémiologique du Covid-19 dans le Royaume qui, selon lui, a catalysé des améliorations vers le développement de chaînes de production durables, ainsi qu'à des gains de parts de marché par rapport à des concurrents en proie à des défis sans précédent posés par le Covid-19 et à des problèmes politiques - une référence apparente au Myanmar.

Il prédit que les exportations cambodgiennes vers les États-Unis resteraient sur une croissance positive en 2022, citant les avis du Conseil pour le développement du Cambodge (CDC) qui, selon lui, indiquent une nouvelle reprise des entreprises investissant dans les secteurs liés au textile.

Le rapport du ministère du Commerce sur les exportations de janvier à octobre 2021 montre que les États-Unis ont été le plus gros acheteur de biens cambodgiens, suivis par l'Union Européenne, la Chine et le Japon.

Le président de l'Association cambodgienne de logistique, Sin Chanthy, a souligné que les exportations du Royaume vers les États-Unis ont conservé leur vitalité l'année dernière, même si les chaînes d'approvisionnement ont été perturbées en raison des restrictions imposées par le Covid.

Cela est dû, selon lui, à l'amélioration des relations diplomatiques et commerciales entre le Cambodge et les États-Unis, ainsi qu'à une offre plus importante de produits locaux répondant aux exigences du marché américain en termes de prix et de qualité.

Il a toutefois reconnu que l'industrie mondiale du transport maritime a été confrontée à deux problèmes principaux à l'ère du Covid : la montée en flèche des coûts de fret et la pénurie de conteneurs de fret.

« Néanmoins, aucun de ces problèmes ne peut entraver les expéditions du Cambodge vers le marché américain », a-t-il déclaré, indiquant que les relations commerciales entre le Cambodge et les États-Unis resteraient très probablement positives.

Le secrétaire général adjoint de l'Association des fabricants de vêtements du Cambodge, Kaing Monika, a déclaré au Post cette semaine que le contrôle efficace de situation sanitaire, les améliorations de la chaîne de production et la reprise des commandes de la Chine ont contribué à une augmentation sensible du nombre d'usines enregistré l'année dernière dans le Royaume.

Il a également cité la délocalisation des capacités de production et le détournement des commandes de « certains pays instables » - une catégorie dans laquelle figure très probablement le Myanmar en tête de liste.

« En 2022, le nombre d'usines opérant au Cambodge continuera à augmenter encore, et le volume des exportations augmentera en conséquence », a déclaré Monika.

Les principales exportations cambodgiennes vers les États-Unis sont constituées de vêtements, chaussures, sacs et composants électroniques alors que les importations notables comprennent des véhicules, des produits électroniques et d'autres produits manufacturés.

Hin Pisei avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône