top of page

Banteay Meanchey & Tragédie : Un incendie spectaculaire endeuille Poipet

Selon les autorités, l’incendie qui a embrasé trois bâtiments adjacents d’un casino dans la ville de Poipet, dans la province de Banteay Meanchey, dans la matinée du 29 décembre, a fait au moins 19 morts et 73 blessés. Pour le chef de la police, il s’agit du plus grand incendie que le Royaume ait jamais connu.

Un incendie ravage l’hôtel-casino Grand Diamond City dans la ville de Poipet, le long de la frontière thaïlandaise, le 29 décembre. Photo Police nationale
Un incendie ravage l’hôtel-casino Grand Diamond City dans la ville de Poipet, le long de la frontière thaïlandaise, le 29 décembre. Photo Police nationale

Bun Pheng, chef adjoint de la police provinciale chargé de la prévention des incendies et des secours, a déclaré à nos partenaires du Post que le Grand Diamond City Hotel and Casino — situé à côté du poste de contrôle de la frontière internationale avec la Thaïlande — avait pris feu vers 22 h 45 le 28 décembre.

Citant des témoins sur place, il a déclaré que les flammes avaient d’abord traversé le côté sud du casino avant de se propager à sa tour nord et à un bâtiment adjacent, entraînant la destruction presque totale des trois bâtiments.

À 15 heures, le 29 décembre, la police a trouvé 19 corps et 73 personnes blessées, dont 23 gravement. La majorité des victimes étaient thaïlandaises et ont été envoyées dans un hôpital dans le district d’Aranyaprathet de la province de Sa Kaeo.

La police s’efforce de déterminer la cause de l’incendie. 400 personnes, pour la plupart des employés et des clients thaïlandais des casinos, étaient restées bloquées sur le toit des bâtiments.

« Nos pompiers, y compris les forces auxiliaires de la partie thaïlandaise, ont travaillé sans relâche pour éteindre les flammes et secourir ceux qui étaient piégés dans et sur les bâtiments. Des hélicoptères ont été utilisés pour secourir les personnes bloquées sur le toit », précise Bun Pheng, ajoutant que certaines des victimes avaient choisi de sauter du toit des bâtiments pour échapper aux flammes. La plupart d’entre elles ont succombé à leur chute ou ont été gravement blessées.

300 policiers cambodgiens et 11 véhicules de pompiers avaient été déployés pour lutter contre l’incendie, ainsi que de nombreux pompiers et matériel du côté thaïlandais de la frontière. Mais leurs efforts ont été largement entravés par la nature inflammable de la structure de 18 étages.

Il s’agit du plus grand incendie que le Royaume ait jamais connu, avec près de cent victimes à ce stade. Plusieurs responsables nationaux et provinciaux se sont précipités sur les lieux pour aider à coordonner les secours, notamment le ministre de l’Intérieur Sar Kheng, le premier vice-président du Comité national de gestion des catastrophes Kun Kim et le gouverneur de la province, Um Reatrey.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page