Arts anciens : Davantage de biens culturels cambodgiens vont retourner dans le Royaume

Trente objets anciens appartenant au patrimoine culturel du Royaume, dont une sculpture maîtresse du Xe siècle intitulée « Skanda sur un paon », vont être rapatriées, annonce le Département d’État américain.

« Skanda sur un paon », sculpture qui revêt une grande importance culturelle et religieuse pour le peuple cambodgien
« Skanda sur un paon », sculpture qui revêt une grande importance culturelle et religieuse pour le peuple cambodgien

La cérémonie de rapatriement a eu lieu à New York le 8 août en présence de S.E. Keo Chhea, ambassadeur du Cambodge aux États-Unis, de la secrétaire d’État adjointe aux affaires éducatives et culturelles (ECA) S.E. Mme Lee Satterfield et de représentants du bureau du procureur des États-Unis pour le district sud de New York (USASD) et des enquêtes de sécurité intérieure (HSI).

« Cette cérémonie fait suite au voyage du secrétaire d’État américain Antony Blinken au Cambodge la semaine dernière et souligne l’engagement des États-Unis à préserver le patrimoine et les biens culturels du Cambodge et dans le monde », indique le communiqué.

S.E. Mme Lee Satterfield a également souligné le leadership régional du Cambodge en tant que partenaire de la protection du patrimoine culturel par le biais de l’accord États-Unis–Cambodge sur les biens culturels, le seul accord de ce type entre les États-Unis et un membre de l’ASEAN.

« Depuis plus de 20 ans, les États-Unis s’efforcent de protéger, de préserver et d’honorer le riche patrimoine culturel du Cambodge avec des partenaires cambodgiens, des institutions universitaires américaines et des organisations à but non lucratif », souligne le Département d’État américain.

Mots-clés :

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône