top of page
Ancre 1

Angkor Ultra Trail : Belle préparation pour les SEA Games et exploit de la Française V. Messina

Le ministre du Tourisme S.E. Dr Thong Khon, président du Comité national olympique du Cambodge (CNOC) et vice-président permanent du Comité d’organisation des Jeux SEA du Cambodge (CAMSOC), a salué le succès de la 6e édition de l’Angkor Ultra Trail 2023. Selon le ministre, « l’événement a démontré la capacité du Cambodge à accueillir les 32e Jeux SEA et les 12e Jeux Para de l’ASEAN ». Cette édition a aussi permis à la Française Véronique Messina de décrocher une belle victoire.

Des coureurs de 43 pays participaient à la course  Angkor Ultra Trail à Siem Reap le 4 février 2023
Des coureurs de 43 pays participaient à la course Angkor Ultra Trail à Siem Reap le 4 février 2023

« Le Cambodge est l’un des pays les plus pacifiques de la région, et grâce à cette paix, il s’est développé rapidement dans tous les domaines, y compris le sport. Le succès de cet événement montre que nous sommes prêts à accueillir les prochains jeux, qui se tiendront sous le thème Sports : Vivre en paix », a-t-il déclaré, alors qu’il présidait la cérémonie de clôture de l’événement, le 4 février.

Succès

Le ministre a également remercié le gouvernement d’avoir donné au ministère du Tourisme et au CNOC l’opportunité de travailler avec Édouard George, président de Phoenix Voyages, pour organiser les courses, après deux années d’annulations liées au Covid-19.

« Grâce à la réponse efficace du gouvernement aux défis de la pandémie, nous sommes en mesure de profiter à nouveau de cet événement spectaculaire. Plus de 1 000 athlètes de 43 pays ont pu prendre part à la compétition, ici même, entourés de la beauté d’Angkor », a-t-il souligné.

L’épreuve comportait six catégories, allant des ultra-marathons aux courses de moyenne distance. Les athlètes ont couru à travers les temples d’Angkor, les sentiers et rizières.

La course comptait 83 participants à la course de 100 km, 107 à celle de 64 km, 450 à celle de 42 km — un marathon standard — 160 à celle de 32 km, 278 à celle de 16 km et 121 à celle de 8 km.

Le ministre a également fait l’éloge du comité d’organisation de l’événement, de l’Autorité Nationale APSARA, des forces de sécurité, de l’équipe de santé et de sécurité, et des différents responsables des autorités de Siem Reap qui ont rendu l’événement possible, ainsi que des athlètes qui ont sacrifié leur temps et leur énergie pour faire de cet événement un succès :

« Le Royaume du Cambodge est une destination touristique propre et verte. Nous sommes prêts à accueillir les Jeux SEA et les Jeux Para de l’ASEAN, à partir de mai de cette année. Je suis également impatient de voir revenir de nombreux visiteurs internationaux et nationaux pour l’Angkor Ultra Trail de l’année prochaine », a-t-il conclu.

Édouard George, président de Phoenix Voyages, qui co-organisait l’événement, s’est réjoui du retour de la compétition, qui a attiré de nombreux participants nationaux et internationaux :

« Ce que j’ai trouvé remarquable — et encourageant — cette année, c’est le nombre de Cambodgiens qui ont terminé les épreuves de longue distance, y compris les 100 km. J’espère en voir encore plus dans les années à venir », a-t-il souligné.

Exploit de la Française Véronique Messina

Habituée à ce genre de compétition longue distance, la coureuse Véronique Messina effectuait à cette occasion son retour à la compétition. Un retour victorieux puisque la sportive a terminé la course en 12 h 30… ce qui la met en première place dans l’épreuve féminine des 100 km, mais aussi dans le classement masculin.

Après sa victoire, la Française confiait sur les réseaux sociaux :

« Une course en 2 temps : première boucle de 64 km en 7 h de course. Avec une petite ascension du Phnom Bok au km 30, dénivelé toujours apprécié pour varier la platitude du reste du parcours. Beaucoup de monde sur cette portion, car nous rencontrons tous les participants des autres distances. C’est un jeu de chercher des silhouettes connues et d’échanger quelques mots avec elles. Merci à tous pour vos encouragements.

J’arrive avec Jean-Luc à la Terrasse des éléphants, arrêt de 15 min, et nous repartons en tête ensemble sur la deuxième boucle de 36 km, à 11 h 15. En plein cagnard. Changement de stratégie, je marche la plupart du temps et tente de courir 100 à 200 m régulièrement, à chaque parcelle d’ombre, pour garder une allure correcte. Je passe en tête, mais je ne me soucie plus de personne, juste de moi, garder le rythme en évitant la surchauffe. Je vais mettre 5 h 15 pour ces 36 km, concentrée sur chaque balisage, chopant des morceaux de glaçons dans les glacières au bord des routes pour me refroidir la nuque et les muscles des cuisses, rêvant d’un massage et d’une noix de coco à l’arrivée. »

« 16 h 30, la Terrasse est enfin là, la ligne d’arrivée, les masseuses, la coconut, les sourires et les bravos… J’aime tout le monde !!! »

« Merci à Jean Claude Le Cornec et toute son équipe de Ultra-Trail d’Angkor de pouvoir vivre des moments comme celui-là. L’organisation était parfaite, très bon balisage, magnifique parcours en forêt et dans la campagne qui évite au maximum le goudron et les passages ennuyeux, et une belle cérémonie de récompenses à សច្ចៈ — Satcha dans un cadre magnifique. Bravo à Claire Tinitinou, Touch Franck, Khy Sophea, bong Kim Saroeun, Hiroshi Ake, Benoît Vaillant qui ont aussi terminé le parcours des 100 km. Bon repos à tous, et à l’année prochaine ! ».

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page