Actualité & Société : Les organisations non gouvernementales au Cambodge

Les organisations non gouvernementales au Cambodge ont joué un rôle essentiel dans le développement et la reconstruction du pays depuis le début des années 90. Quels sont leur rôle actuel, leur niveau d’importance et leur facilité d’installation ?

Le boom des ONG peut donc être retracé après les élections de 1993
Le boom des ONG peut donc être retracé après les élections de 1993. Photo UNICEF

Histoire des ONG au Cambodge

Les principales ONG internationales, telles que l’International Rescue Committee, Médecins Sans Frontières, Oxfam et le PNUD, sont actives au Cambodge depuis la chute des Khmers rouges, mais l’aide étrangère et la création d’ONG étaient limitées dans les années 1980 en raison de l’orientation soviétique de la République populaire du Kampuchéa et, surtout, de son manque de reconnaissance internationale.

Cette situation a commencé à changer avec la création de l’État du Cambodge, les accords de paix de Paris et l’ouverture de l’économie auparavant gérée par l’État.

Le boom des ONG peut donc être retracé après les élections de 1993, lorsque, après presque 50 ans d’agitation, les organisations internationales ont finalement estimé que la nation était suffisamment stable pour revenir.

Cela a conduit à l’arrivée dans le pays d’un grand nombre d’ONG internationales et locales qui, bien que moins importantes que pendant la période de reconstruction d’après-guerre, représentent toujours une part importante de l’économie cambodgienne.

Combien d’ONG actives au Cambodge ?

Selon le Comité de coopération pour le Cambodge, il y avait environ 3 500 agences non gouvernementales au Cambodge en 2013, ce qui plaçait le Cambodge au deuxième rang après le Rwanda pour le nombre d’ONG par habitant (1 pour 10 000 personnes).

Malgré la croissance économique rapide du Cambodge, qui a atteint en moyenne 7,7 % entre 1998 et 2019, ce nombre est passé à plus de 5 000 ONG enregistrées actuellement, bien que l’on ignore combien sont réellement actives.

Le secteur non gouvernemental au Cambodge est donc nombreux et diversifié, couvrant de nombreux domaines allant des droits de l’homme, de l’environnement et du développement économique, à de plus petits projets de base basés sur la promotion du sport, en passant par le soutien à des villages isolés.

En dépit de cette croissance, il y a eu des suggestions concernant la « diminution de l’aide » ainsi que l’opinion du gouvernement et de la presse selon laquelle de nombreuses organisations pourraient et devraient se transformer en organisations à but lucratif afin de mieux contribuer au développement fiscal à long terme du Cambodge.

Importance des organisations non gouvernementales dans l’économie

Les ONG ont tendance à être les bénéficiaires d’une vaste quantité d’aide étrangère au Cambodge, qui a atteint près d’un milliard de dollars en 2019 selon la Banque mondiale. Ainsi, jusqu’à 28 % des dépenses gouvernementales sont le résultat de l’aide étrangère.

Pour remplir leurs missions, les ONG ont le plus souvent besoin d’au moins quelques services du secteur commercial.

Il existe donc d’importantes opportunités commerciales pour le secteur privé de travailler avec des organisations non gouvernementales dans ce qui est en fait une industrie d’un milliard de dollars au Cambodge.

Les ONG cambodgiennes restent également une source d’emploi extrêmement importante dans le pays, certaines des plus grandes organisations versant des salaires internationaux. Et cela peut être controversé. Cela signifie également que davantage d’argent est injecté dans d’autres secteurs de l’économie, tels que l’immobilier et l’industrie des services.

Il convient également de noter que les Cambodgiens bénéficient aussi largement de l’emploi dans le secteur des organisations non gouvernementales, avec des estimations allant jusqu’à des dizaines de milliers de locaux travaillant dans, pour ou indirectement dans ce secteur. Ce chiffre ne tient pas compte des citoyens qui bénéficient directement, financièrement ou sur le plan logistique, des divers programmes.

Est-il facile de créer une ONG au Cambodge ?

Le nombre d’ONG au Cambodge est en partie lié à la facilité relative avec laquelle elles peuvent être créées, notamment en comparaison avec des pays comme la Chine ou le Vietnam, où l’enregistrement est beaucoup plus lourd et réglementé.

Il existe essentiellement deux types d’ONG au Cambodge : les ONG internationales et les locales, qui ont toutes deux des règles différentes concernant leur création.

Les ONG internationales doivent conclure un protocole d’accord avec le ministère des affaires étrangères (MOU) et, une fois enregistrées, elles jouissent d’une personnalité juridique. Les ONG locales, quant à elles, doivent être fondées par un Cambodgien et sont généralement contrôlées par des Cambodgiens. Elles sont enregistrées auprès du ministère de l’Intérieur, mais n’ont pas le statut de personnalité juridique.

Tous les enregistrements d’ONG internationales peuvent être vérifiés auprès du ministère des Affaires étrangères, tandis que les ONG locales peuvent l'être auprès du ministère de l’Intérieur.

La loi sur les associations et les organisations non gouvernementales a été promulguée par le Kram royal n° KS/RKM/0815.010 le 12 août 2015 (« LANGO »).

Il existe plusieurs autres stipulations et réglementations pour la création d’une ONG internationale, telles que l’obligation de conclure un accord de projet avec le ministère des Affaires étrangères, mais contrairement à d’autres juridictions, celles-ci peuvent être traitées par des cabinets de conseil en affaires de la même manière que pour l’enregistrement d’une société « normale » au Cambodge.

Les prix de l’enregistrement d’une ONG varient considérablement en fonction de la société à laquelle vous faites appel. Cambodia Investment Review a contacté une société de conseil de premier plan et a reçu un devis de 2 000 dollars pour l’établissement d’une ONG au Cambodge, en plus des frais gouvernementaux.

Gareth Johnson avec notre partenaire Cambodia Investment Review

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône