Actualité & COVID-19 : Officiels et Premier ministre en quarantaine après la visite hongroise

Le gouvernement royal du Cambodge a décidé de mener des tests COVID-19 sur les dirigeants et les officiels ayant eu un contact direct avec la délégation hongroise en visite au Cambodge hier. Ils seront également mis en quarantaine comme préconisé par le ministère de la Santé, y compris le chef du gouvernement royal, S.E. Hun Sen.

Officiels et Premier ministre Hun Sen en quarantaine après la visite hongroise
Officiels et Premier ministre Hun Sen en quarantaine après la visite hongroise. AKP

D’après un communiqué de presse du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale rendu public ce soir, Péter Szijjártó, ministre des Affaires étrangères et du Commerce de la Hongrie et les membres de la délégation avaient présenté des certificats COVID-19 négatifs avant de partir pour le Cambodge.

Lorsque la délégation est arrivée à Bangkok hier soir après avoir conclu leur visite au Cambodge, Péter Szijjártó a été testé positif. La délégation hongroise conduite par le leader hongrois venait d’effectuer une visite officielle d’une journée au Cambodge, le 3 novembre 2020. Le ministère de la Santé cambodgien a déclaré que ceux qui étaient présents lors de cette visite diplomatique devront passer un test, cela inclut les journalistes qui ont couvert l’événement.

Le Premier ministre Samdech Hun Sen a annoncé qu’il procédait à une auto-quarantaine même s’il a été testé négatif pour le COVID-19. Dans un message sur sa page Facebook ce soir, le Premier ministre a déclaré qu’aujourd’hui, un groupe de médecins cambodgiens effectuaient des tests de dépistage du COVID-19 sur tous ceux qui avaient eu des contacts avec la délégation hongroise en visite dans le royaume. « Le résultat de mon test et celui de ma femme, des gardes du corps, des chauffeurs, 18 personnes au total, montrent que personne n’a été infecté par le COVID-19 », a souligné le chef du gouvernement royal, ajoutant :

« Quoi qu’il en soit, pour la sécurité de tous, les médecins ont exigé que je reste en quarantaine pendant 14 jours, et que je ne rencontre personne, ni même ma femme, mes enfants et mes petits-enfants. »

S.E. Hun Sen a également annoncé le report de ses prochains programmes : saluer le retour de Leurs Majestés le roi et la Reine-Mère de leur visite médicale en Chine, accompagner Sa Majesté le roi lors de la célébration de la Fête de l’Indépendance nationale, présider les cérémonies de distribution de semences de riz dans les provinces de Pursat, Battambang et Banteay Meanchey et l’ouverture du chantier de construction de 38 routes dans la province de Siem Reap.

Le Premier ministre a présenté ses excuses aux autres chefs d’État/de gouvernement de l’ASEAN et aux partenaires concernés de ne pas être en mesure d’assister aux prochains sommets du 12 au 15 novembre 2020. Il a poursuivi qu’en dépit de la quarantaine de 14 jours, il continuerait d’exercer ses fonctions comme d’habitude à sa résidence.

« Je peux encore faire de l’exercice, m’entraîner au golf, mais je dois rester à l’écart des autres. C’est la meilleure façon de garder tout le monde en sécurité et en bonne santé, » a-t-il conclu.

Source : ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale & Page Facebook SM