Actualité : 27 antiquités khmères exportées illégalement rapatriées au Cambodge

Vingt-sept antiquités khmères qui ont été saisies par le bureau du procureur du district de Manhattan ont été rapatriées au Cambodge le 15 juin dernier.

27 antiquités khmères exportés illégalement rapatriés au Cambodge
27 antiquités khmères exportés illégalement rapatriés au Cambodge

Ce rapatriement a été effectué dans le cadre du protocole d’accord entre le gouvernement royal du Cambodge et le gouvernement des États-Unis d’Amérique concernant l’imposition de restrictions à l’importation de catégories de matériel archéologique du Cambodge et d’un accord entre le gouvernement royal du Cambodge et le bureau du procureur du district de Manhattan, indique un communiqué du ministère de la Culture et des Beaux-Arts.

Parmi ces trésors culturels khmers se trouvent plusieurs statues bouddhistes et hindoues, telles qu’un Bouddha en bronze méditant sur un Naga et des statues en grès de Shiva et Prajnaparamita, précise le communiqué.

Les 27 statues ont été placées au Musée national de Phnom Penh pour que des experts les évaluent, les réparent et installent les socles nécessaires en vue d’une cérémonie de remise officielle qui sera annoncée par le gouvernement royal.

« Ces objets culturels khmers sont les âmes de générations d’ancêtres khmers et représentent le passé grandiose du Cambodge.

Grâce à la politique gagnant-gagnant du gouvernement royal, sous la direction avisée de S.E. Hun Sen, Premier ministre du Royaume du Cambodge, qui a ramené la paix dans le pays, nous avons maintenant la possibilité de redécouvrir et d’accueillir notre patrimoine culturel », a déclaré S.E. Dr Phoeurng Sackona, ministre de la Culture et des Beaux-Arts.

Au nom du gouvernement royal du Cambodge, la ministre a également exprimé sa gratitude et salué la coopération et les efforts considérables déployés par les institutions américaines concernées, en particulier le bureau du procureur du district de Manhattan, les enquêtes de sécurité intérieure des États-Unis et l’ambassade des États-Unis au Cambodge. L’équipe du ministère de la Culture et des Beaux-Arts, y compris M. Bradley J. Gordon d’Edenbridge Asia et M. Steven Heimberg de Heimberg Barr LLP, ont aidé à ramener ces trésors au Cambodge.

S.E. la ministre a également exhorté les musées et les collectionneurs privés du monde entier à coopérer et à restituer les trésors cambodgiens subtilisés à leur pays d’origine, le Cambodge.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône