40e anniversaire du Riel : Plus de monnaie nationale et moins de dollars US

Histoire

Le système monétaire au Cambodge n’a été réellement instauré qu’à partir du règne du célèbre Roi Ang Duong au milieu du XIXème siècle. Ce dernier avait compris l’intérêt d’un système d’échange basé sur la monnaie afin de financer la reconstruction du royaume qui avait subi des invasions de la part de ses deux voisins : le Siam et l’empire d’Annam.

Vient ensuite la France qui, durant le protectorat, introduit le système bancaire en construisant notamment la Banque d’Indochine, bâtiment qui existe encore aujourd’hui. Elle introduit ensuite la piastre, une monnaie qui disparaîtra pour faire place au riel cambodgien lors de la décolonisation du pays.

Le riel, instauré dès l’indépendance du pays, devient alors un symbole de la souveraineté acquise par le Cambodge en 1954, et donc un motif de fierté pour le pays. Après la chute du régime des Khmers rouges en 1979, le Riel a été réintroduit en 1980 et existe jusqu’à présent depuis 40 ans.

Riel en 1956

40e anniversaire

La Banque Nationale du Cambodge (BNC) a appelé à davantage de soutien et de promotion du Riel, la monnaie nationale, alors que la BNC marquait mardi le 40e anniversaire de la réintroduction du Riel. La circulation du Riel a connu une augmentation d’environ 16 % par an au cours des deux dernières décennies, a déclaré le gouverneur de la BNC, Chea Chanto, tout en présidant la célébration du 40e anniversaire de la réintroduction de Riel, organisée au centre commercial Aeon Mall de Phnom Penh.

« Le Cambodge a besoin d’une monnaie nationale forte pour renforcer sa résilience économique et financière à la crise, ainsi que pour soutenir une croissance et un développement socio-économiques durables », a-t-il souligné.

« Je suis fermement convaincu que tous les ministères, institutions, entreprises, entreprises, parties concernées et citoyens continueront de participer activement au processus de développement du système bancaire et de promouvoir une utilisation plus large du Riel, qui est notre monnaie nationale », a-t-il ajouté.

Le gouverneur de la BNC a précisé que la croissance de la demande de Riel était principalement soutenue par l’augmentation de la confiance du public grâce à la paix et à la stabilité macroéconomique et financière.

« Les meilleures réalisations à ce jour sont le fruit des efforts de toutes les parties concernées. La paix nous a permis à tous de nous unir et de travailler dur pour nous concentrer sur le développement durable », a affirmé Chea Chanto.

Dollarisation

Le Cambodge est un pays d’économie fortement dollarisée depuis 1990, lorsque des fonds en dollars américains ont été injectés à l’époque de l’APRONUC (Autorité provisoire des Nations Unies au Cambodge). Cependant, la BNC et le gouvernement royal du Cambodge ont déployé des efforts considérables dans la dédollarisation en favorisant une circulation plus large de la monnaie nationale.

Lors de l’événement, S.E. Chea Serey, directrice générale et adjointe du gouverneur de la BNC, a déclaré que le public devait être sensibilisé au risque de change lorsque des prêts sont contractés en dollars américains. Selon la Cambodia Microfinance Association, certaines institutions continuent de faire pression en faveur de l’utilisation du dollar américain dans les zones rurales afin de pouvoir bénéficier du taux de change fluctuant. l’Association des banques au Cambodge estime que l’utilisation du riel a toutefois considérablement progressé au cours de la dernière décennie. Ceci, en raison de sa facilité d’utilisation pour effectuer des transactions quotidiennes.

La circulation de riel dans le Royaume augmente en moyenne de 16 % par an et les dépôts bancaires en monnaie nationale augmentent de 26 % chaque année.

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône