Économie & Technologie : Bel essor des startups au Cambodge

Les startups technologiques du Cambodge ont connu une croissance rapide ces dernières années, l’écosystème de soutien étant stimulé par des politiques et des infrastructures axées sur leur développement, indique un nouveau rapport de la Banque asiatique de développement (BAD).

Des programmes tels que Khmer Enterprise et le programme national Startup Cambodia ont vu le jour pour aider les startups dans des domaines tels que les plateformes numériques, le financement de démarrage et la recherche.

Ces efforts sont soutenus par des politiques telles que le Cambodia Digital Economy and Society Policy Framework, selon le rapport intitulé Cambodia’s Ecosystem for Technology Startups.

« Le gouvernement du Cambodge reconnaît clairement l’importance des startups technologiques dans la croissance et le développement du pays », a déclaré l’économiste de la BAD Paul Vandenberg, l’un des principaux auteurs du rapport, ajoutant :

« Pour faciliter cela, le gouvernement a mis en place des mécanismes et des politiques clés pour soutenir les entrepreneurs. »

Comme dans la plupart des pays, la fintech et le commerce électronique dominent le paysage des startups technologiques au Cambodge, par opposition aux startups axées sur l’éducation (edtech), la santé (healthtech), l’agriculture (agritech) et l’environnement (greentech) — qui sont toutes considérées comme ayant un impact élevé sur le développement. Le rapport examine ces quatre domaines et leur potentiel de contribution au développement inclusif et durable du Cambodge.

Favoriser l’émergence d’un plus grand nombre de startups dans les domaines clés du développement est un défi, selon le rapport, car il faut que davantage d’entrepreneurs se concentrent sur ces domaines et les développent.

Mais le gouvernement peut également jouer un rôle en fournissant un soutien ciblé par le biais d’incubateurs et d’accélérateurs dédiés, en mettant à disposition des mentors ayant une expertise sectorielle et en soutenant les activités de recherche dans les établissements d’enseignement supérieur.

Il est difficile de déterminer le nombre de startups actives dans le pays, car le marché est fluide, de nouvelles entreprises apparaissant régulièrement et les entreprises existantes échouant ou devenant dormantes, selon le rapport.

À la fin de l’année 2021, 90 startups étaient inscrites au programme national Startup Cambodia, tandis qu’un grand incubateur comptait 150 membres actifs.

À propos

La BAD s’engage à réaliser une Asie et un Pacifique prospères, inclusifs, résilients et durables, tout en soutenant ses efforts pour éradiquer l’extrême pauvreté. Créée en 1966, elle est détenue par 68 membres, dont 49 de la région.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône