Économie : Les signes forts d’une reprise de la croissance dans le royaume en 2021

Alors que l’économie cambodgienne continue de souffrir des effets de la pandémie de COVID-19, des signes indiquent que l’activité économique commence à reprendre.

2021, l'année de tous les espoirs
2021, l'année de tous les espoirs

Selon la dernière mise à jour économique de la Banque mondiale pour le Cambodge publiée le 16 décembre 2020, l’économie cambodgienne devrait se contracter de 2 % en 2020, mais pourrait rebondir et croître de 4 % en 2021.

Signes

Avec l’assouplissement des mesures de distanciation sociale, l’activité économique intérieure revient progressivement à la normale. La consommation demeure en partie soutenue par une intervention gouvernementale sans précédent, tandis que l’inflation reste modérée. Selon le rapport, les flux d’investissements directs étrangers vers des projets dans les industries non vestimentaires et dans l’agriculture ont augmenté, probablement attirés par les récents accords de libre-échange.

Bien que les exportations manufacturières totales aient été touchées par la pandémie, les exportations de bicyclettes, de pièces électriques et accessoires de véhicules augmentent, et les exportations de riz et d’autres produits agricoles ont augmenté de façon significative. Les touristes locaux ont soutenu une reprise partielle de l’industrie du voyage et du tourisme. Inguna Dobraja, responsable pays de la Banque mondiale pour le Cambodge annonce :

« Une incertitude importante demeure quant aux perspectives de croissance du Cambodge. L’objectif politique le plus important doit être de récupérer de toute urgence les emplois perdus ou suspendus en raison de la pandémie »

« Pour l’avenir, il est essentiel que les investissements nationaux et étrangers soient encouragés à profiter des récents accords de libre-échange bilatéraux et régionaux. Cela serait possible grâce à l’introduction rapide d’une loi sur l’investissement concurrentiel et de programmes d’incitation, ainsi que de mesures visant à améliorer la facilité de faire des affaires. », ajoute-t-elle.

Recommandations

Pour aider le pays à se remettre rapidement de la pandémie, le rapport recommande de stimuler les investissements publics favorables aux démunis et propices à la croissance tout en encourageant les secteurs à forte intensité de main-d’œuvre afin de créer des emplois en profitant de la reprise rapide de la demande intérieure pour les biens de consommation. Le document note également les possibilités de faciliter l’expansion des investissements nationaux et étrangers découlant des récents accords de libre-échange bilatéraux et régionaux, notamment l’Accord de libre-échange Cambodge-Chine et le Partenariat économique régional global (RCEP).

Le rapport souligne également l’importance cruciale de développer une solide infrastructure de vaccination contre le COVID-19, ainsi que de surveiller de près les vulnérabilités économiques résultant du boom prolongé de la construction et de l’immobilier.

Enquêtes

De récents sondages effectués par la Banque mondiale montrent également que la population d’actifs est passée de 82 % avant l’épidémie de COVID-19 à 71 % en mai 2020, un chiffre qui est resté relativement inchangé en août 2020. La pandémie a continué d’affecter de façon négative les activités commerciales non agricoles, mais moins sévèrement que lors du déclenchement immédiat de la crise au premier trimestre. Les pertes de revenus sont restées généralisées, bien que la baisse des revenus des ménages ait légèrement ralenti après le lancement d’un nouveau programme de transferts monétaires pour aider les foyers vulnérables. L’enquête a démontré qu’environ 90 % des ménages identifiés comme pauvres ont déclaré avoir reçu une aide en espèces en août et en septembre 2020.

Le rapport comprend une section spéciale sur une enquête concernant les impulsions commerciales au Cambodge effectuée pour comprendre les effets économiques du COVID-19 sur les entreprises locales. L’enquête réalisée en juin et septembre 2020 auprès de plus de 500 entreprises a montré que bon nombre d’entre elles ont rouvert depuis juin. Cependant, les ventes sont toujours en baisse significative, en particulier pour les micro, petites et moyennes entreprises et pour celles de Siem Reap.

La mise à jour économique du Cambodge est un rapport semestriel qui fournit des informations à jour sur les développements macroéconomiques à court et moyen terme au Cambodge. Consulter le document en entier ici (version anglaise)


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône