top of page
Ancre 1

Économie ; Les envois de fonds des travailleurs cambodgiens à l’étranger estimés à 4,2 % du PIB

Les envois de fonds des travailleurs cambodgiens à l’étranger étaient les troisièmes plus élevés en Asie du Sud-Est après les Philippines et le Vietnam en pourcentage du produit intérieur brut (PIB) en 2022.

Cambodian migrant workers in South Korea
Cambodian migrant workers in South Korea. Photo The Post

Le rapport - réalisé par l’institut ADB, l’Organisation de coopération et de développement économiques et l’Organisation internationale du travail - estime que les envois de fonds vers le Cambodge ont augmenté de 8 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 1,25 milliard de dollars américains en 2022.

Cela représente plus de 80 % du niveau des envois de fonds avant la pandémie, qui a culminé à 1,53 milliard de dollars en 2019. Au fur et à mesure de la progression de la pandémie, les envois de fonds vers le Cambodge ont chuté à 1,27 milliard de dollars américains en 2020 et à un minimum de 1,15 milliard de dollars américains en 2021.

Avec 4,4 % du PIB en 2022, les envois de fonds du Cambodge ont été éclipsés par ceux des Philippines, estimés à 9,5 % de la production économique du pays l’année dernière. Le Vietnam est le deuxième pays de l’ASEAN avec 4,6 %. Après le Cambodge, c’est l’Indonésie qui, avec 0,8 % du PIB, se classe au quatrième rang des pays du bloc pour ces envois de fonds.

Publié en début de semaine, le rapport intitulé « Labour Migration in Asia » - cite des données du ministère du Travail indiquant que la Thaïlande comptait environ 1,2 million de travailleurs cambodgiens en 2021. La Corée du Sud comptait près de 46 000 travailleurs cambodgiens, suivie par la Malaisie (23 000), le Japon (près de 12 000) et Singapour (environ 800).

Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page