forum 1.jpg
forum 2.jpg

Économie : Les bénéfices annuels du port autonome de Sihanoukville augmentent de 252 %

Le seul opérateur de port en eau profonde du Cambodge, le port autonome de Sihanoukville (PAS) a enregistré un bénéfice annuel après impôts de 93,7 millions de dollars en 2021, en raison d’une augmentation du débit de conteneurs et des gains de change non réalisés.

Le port autonome de Sihanoukville est le principal port en eau profonde du Royaume du Cambodge, couvrant environ 125 ha de superficie totale. (Source : PAS)
Le port autonome de Sihanoukville est le principal port en eau profonde du Royaume du Cambodge, couvrant environ 125 ha de superficie totale. (Source : PAS)

Ces bons résultats interviennent après que le bénéfice net de la société ait chuté en 2020 à 26,6 millions de dollars, la société ayant été sévèrement touchée par la pandémie. L’action PAS se négocie actuellement à 13 620 KHR par action, soit une hausse de 100 KHR ou 0,73 % hier, après la publication du quatrième bilan trimestriel.

L’année dernière, PAS a annoncé que les actionnaires avaient approuvé un dividende annuel de 403 KHR par action pour 2019 (8 % de ses 5 040 KHR par action lors de son introduction en bourse en 2017). Selon les documents officiels, la société compte deux actionnaires importants (5 % ou plus), le ministère de l’Économie et des Finances (75 %) et la multinationale japonaise KAMIGUMI CO, LTD (13 %).

Fort potentiel de croissance

Cambodia Investment Review avait précédemment fait état du fort potentiel de la société, qui cherche à continuer à augmenter le débit de conteneurs et à rationaliser ses services en installant son système d’échange de données électroniques (EDI).

Selon la société, ce système vise à améliorer le contrôle des stocks et de la logistique et à stimuler les exportations. L’EDI permet l’échange numérique de documents et de données commerciales dans un format électronique standardisé entre partenaires commerciaux.

Le projet de signature est dans les tiroirs depuis 2019. Il est porté par l’agence de coopération japonaise JICA avec une subvention de 1 340 milliards de yens (12,3 millions de dollars). Dans le cadre de ce projet, un système informatisé sera installé dans les ports de Sihanoukville et de Phnom Penh pour rationaliser les procédures d’importation et d’exportation, y compris les demandes et les notifications à l’arrivée et au départ des navires.

La JICA espère que le projet permettra de rationaliser les procédures d’importation et d’exportation du Cambodge tout en les mettant en conformité avec les normes internationales, et de moderniser l’administration portuaire.

L’introduction du système EDI portuaire devrait également contribuer à la création d’un « guichet unique » dans les ports du Cambodge.

Harrison White avec notre partenaire Cambodia Investment Review

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône