top of page
Ancre 1

Économie : La phase III de la plateforme d'enregistrement des entreprises au Cambodge est en ligne

Le 22 juin 2023, le gouvernement royal a officiellement lancé la phase III de sa plateforme d’enregistrement des entreprises en ligne (« OBRP ») en intégrant 12 institutions publiques dans le but de rationaliser l’enregistrement et les autres procédures légales requises pour les entreprises qui opèrent ou prévoient d’opérer dans le Royaume.

Le 22 juin 2023, le gouvernement royal a officiellement lancé la phase III de sa plateforme d’enregistrement des entreprises en ligne (« OBRP ») en intégrant 12 institutions publiques dans le but de rationaliser l’enregistrement et les autres procédures légales requises pour les entreprises qui opèrent ou prévoient d’opérer dans le Royaume.

Ces 12 institutions sont les ministères du Commerce, de l’Industrie, de l’Agriculture, de la Justice et de l’Éducation, les autorités de régulation des télécommunications, des assurances et de la comptabilité, ainsi que la Banque Nationale du Cambodge (BNC), la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), le Département général des marchés publics (DGMP) et le Centre Techo Startup (TSC).

La composante de la phase III sera mise en œuvre en même temps que ses homologues de la première et de la deuxième phase. Le ministère des Finances a précisé dans un communiqué publié à l’occasion du lancement que le « portail unique », un nom souvent utilisé en conjonction avec l’OBRP, ne devait se référer qu’à la phase I.

Bon nombre des institutions susmentionnées sont également impliquées dans les composantes antérieures, les graphiques présentés lors de la cérémonie de lancement du 22 juin montrant que le TSC doit être lié à la fois aux phases I et II, qui ont été lancées respectivement le 15 juin 2020 et le 1er septembre 2021.

S’exprimant lors de la cérémonie, le ministre de l’Économie et des Finances, S.E. Aun Pornmoniroth, a confirmé que 19 institutions publiques seraient intégrées dans les trois « phases » de l’OBRP. Sept des douze organisations de la phase III ont été intégrées au moment du lancement, tandis que les cinq autres le seront d’ici à la fin juillet, a-t-il précisé.

M. Pornmoniroth a souligné que l’économie cambodgienne, malgré une contraction de 3,1 % en 2020, a été en mesure de se remettre du Covid-19 grâce à une gestion efficace de la pandémie et à une réouverture rapide.

Quoi qu’il en soit, pour être prêt à faire face à toute catastrophe potentielle, le Cambodge doit s’efforcer d’accroître la compétitivité et la résilience de son économie, a-t-il souligné, ajoutant qu’en développant de nouveaux modèles économiques numériques, en augmentant la productivité et en assurant une croissance robuste, le Royaume poursuit d’importantes priorités en matière de numérisation et de transformation numérique.

Selon le Service d’enregistrement en ligne des entreprises (« OBRS »), 26 312 entreprises au total, avec un « capital social enregistré » cumulé de 7,79 milliards de dollars, ont été approuvées par les agences gouvernementales de la phase I et enregistrées avec succès sur l’OBRP au cours de ses 1 099 jours d’existence.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page