Économie & Cambodge : Croissance négative de -2 %, mais de bonnes performances pour 2021

Les prévisions de la Banque mondiale pour l’économie cambodgienne sont conformes aux attentes du gouvernement ; une contraction de -2 % en 2020, de bonnes performances en 2021.

Croissance négative de -2 %, mais de bonnes performances pour 2021
Croissance négative de -2 %, mais de bonnes performances pour 2021

La Banque mondiale a publié le mois dernier un rapport affirmant que le Cambodge devrait se concentrer sur l’expansion du commerce et des investissements, ainsi que sur la création d’emplois s’il veut se remettre économiquement de la pandémie COVID-19. Le rapport de 52 pages, intitulé « Du confinement à la reprise : mise à jour économique d’octobre 2020 de la Banque mondiale pour l’Asie de l’Est et le Pacifique », prévoit une croissance négative de -2 % pour l’économie cambodgienne cette année.

4,3 % pour 2021 et 5,2 % pour 2022

Bien qu’il s’agisse de la plus forte contraction économique de l’histoire récente du Cambodge, la Banque mondiale brosse un tableau beaucoup moins sombre que la Banque asiatique de développement (BAD) qui prévoyait une baisse de -5,5 % de l’économie – beaucoup plus aussi pessimiste que les prévisions du gouvernement royal annonçant une réduction de -1,9 % pour 2020. Cependant, Banque mondiale et BAD s'accordent pour prévoir que le Cambodge rebondira en 2021. Les conclusions de la Banque mondiale évaluent la croissance économique à 4,3 % pour 2021 et 5,2 % pour 2022.

Malgré les perspectives optimistes pour les années à venir, le rapport de la Banque mondiale souligne que les principaux moteurs de croissance du Cambodge, à savoir la construction, le tourisme et les exportations de marchandises, risquent d’être affectés encore quelque temps par la pandémie. La croissance économique étant fortement freinée par la pandémie, le rapport prévient que le taux de pauvreté au Cambodge est susceptible d’augmenter, en plus des pertes d’emplois supplémentaires, de la baisse des revenus familiaux et des prix alimentaires plus élevés.

Secteurs à privilégier

En ce qui concerne les secteurs à privilégier, le rapport souligne que le Cambodge devrait se concentrer sur les investissements régionaux, l’expansion commerciale découlant de l’Accord de libre-échange Cambodge-Chine, l’accueil des investissements nationaux et étrangers en stimulant la valeur ajoutée locale et enfin en créant plus d’emplois. Aaditya Mattoo, l’économiste en chef de la Banque mondiale pour l’Asie de l’Est et le Pacifique, déclare que le Cambodge doit diversifier son économie pour tirer le meilleur parti des accords de libre-échange avec la Chine.

Privilégier l'accord avec la Chine

Dans une note aux médias, Mattoo estime que l’accord avec la Chine est remarquable, mais manque de transparence. Il estime que l’accord est toutefois largement susceptible d'encourager une réforme de l'économie plus approfondie et d'offrir une chance de diversification économique indispensable.

« Les exportations du Cambodge sont extrêmement concentrées sur un seul produit : les vêtements », ajoute Mattoo. « Alors que le Vietnam voisin s’est diversifié… Le Cambodge est un exemple de pays qui a connu une croissance rapide, mais aussi un pays qui a connu une diversification très limitée »

Ly Sodeth, économiste principal au bureau de la Banque mondiale au Cambodge, dit que le Cambodge devrait profiter de ses relations avec la Chine pour intégrer ses industries aux chaînes d’approvisionnement chinoises. « Quel avantage le Cambodge peut-il tirer du libre-échange avec la Chine ? Qu’exportons-nous en Chine ? La Chine étant l’usine du monde, quelle industrie le Cambodge peut-il utiliser pour jouer son rôle dans la chaîne d’approvisionnement vers la Chine et exporter un produit afin qu’il soit intégré dans n’importe quelle partie de la chaîne d’approvisionnement chinoise et exporté plus tard vers d’autres pays ?», explique Sodeth, ajoutant que le faible coût de la main-d’œuvre et de la production reste toutefois à l’avantage du Cambodge.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône