Tourisme : Un équilibre entre les facteurs socio-économiques et les préoccupations de santé publique

Le Premier ministre Hun Sen a exhorté les pays de l’ASEAN à rouvrir le tourisme et le commerce alors qu’aujourd’hui, de nombreux pays membres de l’association ont vacciné leurs populations.

Le Premier ministre Hun Sen (au centre) lors du 40e Forum du tourisme de l’ASEAN 2022 (FTA 2022) dans la province de Preah Sihanouk, mardi. Photo Heng Chivoan
Le Premier ministre Hun Sen (au centre) lors du 40e Forum du tourisme de l’ASEAN 2022 (FTA 2022) dans la province de Preah Sihanouk, mardi. Photo Heng Chivoan

S’exprimant lors du 40e Forum du tourisme de l’ASEAN 2022 dans la province de Preah Sihanouk le 18 janvier, le Premier ministre a également précisé que les pays de l’association avaient énormément de travail à accomplir cette année et qu’ils ne seraient pas pris en otage par la crise prolongée du Myanmar.

« Je tiens à souligner que notre travail en 2022 ne concerne pas uniquement le Myanmar comme certaines personnes l’ont affirmé ces trois dernières semaines. Nous avons de nombreuses autres initiatives et l’ASEAN ne sera pas prise en otage par la question du Myanmar. C’est ma déclaration courte et précise pour ceux qui suivent ces questions », a-t-il déclaré.

Le Cambodge accueille le FTA 2022 du 16 au 22 janvier. De nombreux participants locaux et internationaux du secteur du tourisme et des dignitaires de l’ASEAN sont présents, notamment le secrétaire général de cette organisation, Lim Jock Hoi, qui effectue une visite officielle de cinq jours.

« Je suis heureux que Lim ait rencontré de nombreux partenaires au Cambodge, allant de la politique et de la sécurité à l’économie et à la culture, et qu’ils aient bien travaillé ensemble pour préparer la présidence de l’ASEAN par le Cambodge en 2022 »

« Je tiens également à souligner que l’agenda de l’association ne se résume pas à un seul sujet, il y a beaucoup d’autres questions et l’une d’entre elles est de savoir comment faire survivre le tourisme dans le contexte de Covid-19 alors que nous ne pouvons pas être totalement assurés de l’avenir », a-t-il déclaré.

Hun Sen a exhorté les ministres du Tourisme à trouver des moyens de faciliter le flux du tourisme cette année, tout en appelant les autres nations membres à continuer de renforcer leur coopération avec d’autres partenaires de dialogue et de développement en établissant des partenariats entre l’État et le secteur privé sur une base locale, régionale et mondiale pour apporter la prospérité dans la zone et au-delà.

Il a noté qu’au cours des deux dernières années, les États membres de l’ASEAN ont appliqué différentes mesures pour faire face au Covid-19 et que ces dernières ont posé des défis pour le commerce et le tourisme, en particulier pour les voyages entre les pays membres.

Il a déclaré qu’en 2022, la circulation des marchandises devrait être libre dans le contexte de la Covid-19, car « c’est le seul moyen de reconnecter le secteur du tourisme avec les affaires et le commerce dans la région ».

Il a ajouté que cette initiative était soutenue par le fait que le Cambodge et de nombreux pays de la région disposaient de suffisamment de vaccins pour leur population, et que les vaccinations effectuées par un pays membre de l’ASEAN devaient être reconnues par tous les autres pays de la région.

Le Premier ministre Hun Sen préside le 40e Forum du tourisme de l’ANASE 2022 dans la province de Preah Sihanouk, mardi. Photo Heng Chivoan
Le Premier ministre Hun Sen préside le 40e Forum du tourisme de l’ANASE 2022 dans la province de Preah Sihanouk, mardi. Photo Heng Chivoan

« Je suggère d’adopter une méthode similaire à ce que le Cambodge applique à ses frontières : ceux qui sont déjà vaccinés avec deux doses n’ont qu’à passer un test rapide et 15 ou 20 minutes plus tard, ils peuvent partir et voyager partout dans le pays. Cela permettrait de réduire les difficultés de déplacement entre les pays de la région.

« J’apprécie également la Thaïlande qui a récemment mis en pratique ces mesures avec le Cambodge. Lorsqu’un Cambodgien se rend en Thaïlande, il n’a pas à subir de quarantaine et ses citoyens qui se rendent dans notre pays de même », a-t-il déclaré, ajoutant que le Royaume était désormais ouvert de cette manière aux visiteurs du monde entier.

Néanmoins, il a noté que la réouverture du tourisme devait s’effectuer dans le cadre de la nouvelle normalité. Étant donné que le secteur du tourisme sera hautement compétitif après la pandémie, il a exhorté tous les pays de la zone à penser au tourisme en fonction de la qualité des produits et des services, des prix, de la facilitation des transports, de la confiance et de la sécurité pour chaque destination touristique et des mesures qu’ils prennent pour contrôler la situation de Covid-19.

« Tous ces éléments sont des facteurs clés pour les visiteurs lorsqu’ils prennent la décision de choisir leur prochaine destination de voyage dans ce nouveau contexte. En ce sens, le plan de relance du tourisme de l’ASEAN dans le contexte du Covid-19 s’inscrira dans notre stratégie de réouverture progressive aux visiteurs internationaux, fondée sur un équilibre entre les facteurs socio-économiques et les préoccupations de santé publique, dans un effort de retour à un mode de vie dans le cadre de la nouvelle normalité », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre a précisé qu’il soutenait toutes les initiatives des États membres de l’ASEAN visant à implanter des mesures sanitaires dans l’industrie du tourisme, avec des mécanismes permettant d’assurer le retour des activités du secteur tout en poursuivant la lutte contre le Covid-19.

Il a ajouté que le Cambodge préparait de façon efficace son secteur touristique avec des mesures de sécurité contre le Covid-19 et des procédures opérationnelles standard sûres pour la réouverture des entreprises touristiques dans cette nouvelle normalité.

Il a également exhorté l’ASEAN à envisager une plus grande promotion du tourisme au sein du bloc lui-même, bien qu’il soit favorable à l’initiative de rouvrir le tourisme pour l’ensemble de la région et d’accueillir tous les visiteurs du monde entier.

« J’invite les ministres du Tourisme de l’ANASE à déclarer la réouverture complète du tourisme dans toute la région le 19 janvier, ici, dans la province de Preah Sihanouk », a-t-il déclaré.

Il a également exhorté la communauté, l’Organisation mondiale du tourisme et toutes les associations touristiques à poursuivre leurs plans de développement des ressources humaines et à renforcer leurs mécanismes de coopération existants, ainsi qu’à accroître l’échange de compétences et de talents en promouvant les petites entreprises touristiques et en tirant parti de l’innovation.

Hun Sen a remercié les participants d’avoir assisté au forum dans la province côtière du Cambodge et d’avoir fait preuve de solidarité, d’amitié et d’unité alors qu’ils travaillent ensemble au développement et à la restauration du tourisme et à la sortie de la pandémie — des actes qui incarnent le principe de l’ASEAN « une communauté, un destin ».

Avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône