Tourisme & Cambodge : Trois scénarios possibles pour 2020

À travers un long communiqué, le ministère du Tourisme a déclaré cette semaine que la crise du COVID-19 avait eu de sérieuses conséquences sur le développement du tourisme.

Entrée de parc aquatique à Kampot. Photo CG

Pour les six premiers mois de 2020, le Cambodge a accueilli plus de 1,18 million d’arrivées de l’étranger, soit une baisse de 64,6 % par rapport à la même période l’an dernier.

Trois scénarios

Dans le contexte de la pandémie, le ministère envisage trois scénarios possibles pour 2020 :

  • Dans le premier, il est envisagé une diminution de 50 %, avec une projection à 2,5 millions de touristes internationaux, avec la possibilité d’un retour à la normale du secteur dans les trois à cinq années à venir.

  • Dans le second scénario, une baisse de 60 à 70 % avec environ 2 millions de visiteurs est envisagée.

  • Dans le troisième cas, le secteur enregistrerait une baisse de de 70 à 90 % avec environ 1,5 million de touristes internationaux. Avec cette dernière alternative, le ministère suggère que le secteur mettrait sept ans pour retrouver un rythme d’activité normal. Avec cette option, le Cambodge perdrait environ 3 milliards de dollars de revenus du tourisme international, réduisant sa contribution au produit intérieur brut (PIB) de plus de 12 % à moins de 10 %, souligne le communiqué.

Le rapport du ministère rappelle également que 3 135 établissements touristiques ont été fermés de façon permanente ou temporaire. Plus de 110 000 personnes ont perdu leur emploi. Les salons de massage, les bars les KTV et les beer garden ont été les plus touchés.

Tourisme intérieur

Cependant, le ministère du Tourisme souhaite encourager les voyageurs nationaux à soutenir l’économie. Dans ce secteur en difficulté, ce sont les seuls clignotants actuellement au vert. En juillet, 740 028 touristes locaux ont visité différents sites touristiques à travers le Cambodge, soit une augmentation de 15,2 % par rapport à juin 2020.

La destination la plus visitée demeure la zone côtière couvrant quatre provinces : Kampot, Kep, Koh Kong et Preah Sihanouk. Selon le ministre du Tourisme, S.E. Dr Thong Khon, l’augmentation du tourisme domestique est un signe très positif alors que davantage d’entreprises touristiques, en particulier les hôtels et maisons d’hôtes, ont rouvert. Toutefois, le nombre de visiteurs semble diminuer au cours de la dernière semaine de juillet en raison des fortes pluies à travers le pays.

Sur la côte

Le gouvernement a également annoncé un plan de marketing touristique 2020-2024 destiné à transformer la province côtière de Kep en une destination de loisirs haut de gamme, sans oublier de rassurer les voyageurs : « Dans l’ensemble des destinations touristiques du royaume, des efforts sont déployés pour promouvoir la mise en œuvre des instructions du ministère de la Santé et des mesures de sûreté du ministère du Tourisme pour empêcher la propagation du COVID-19 avec un suivi permanent des administrations provinciales », souligne le ministre.

En attendant, les propriétaires de Resorts et hôtels rivalisent d’imagination pour proposer des forfaits attrayants, parfois jusqu’à 50 % du tarif habituel pour inciter les touristes locaux à venir dans leurs établissements.

Retour progressif

Le ministère du Tourisme indique également préparer une série de mesures destinées à accueillir progressivement les touristes internationaux, en particulier ceux provenant de zones considérées comme sûres. L’Asean et l’Asean plus trois (Chine, Japon et Corée du Sud) seront les principaux pays ciblés. « Le ministère consultera des experts en collaboration avec le ministère de la Santé pour concevoir des forfaits touristiques internationaux étroitement sécurisés à partir de régions ou de pays sans COVID-19 », a déclaré le ministre, soulignant que le processus doit être conduit par étapes, avec l’approbation du ministère de la Santé et l’autorisation du gouvernement. Il ajoute :

« Si ce plan réussit, il permettra au Cambodge de renforcer la confiance dans la reprise du secteur du tourisme et de sécuriser les travailleurs licenciés touchés par le COVID-19 et d’assurer la croissance économique »

Dans sa projection, le Cambodge estime que le nombre de visiteurs internationaux rebondirait entre 25 % et 35 % en 2021, générant environ 2 milliards de dollars américains et créant 500 000 emplois. En 2023, lorsque le pays accueillera les Jeux de l’Asie du Sud-Est, il s’attend à voir les visiteurs étrangers augmenter de 30 à 35 %, générant entre 2,5 et 3,5 milliards de dollars américains.

CG

Sources : Ministère du Tourisme & Simili Translation

APAC_FR_807X123_SERIES.gif

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône