Siem Reap & Initiative : L’effet papillon

La Cambodia Bird Guide Association vient de publier un livre répertoriant les centaines d’espèces de papillons présentes au Cambodge. Distribué gratuitement, cet ouvrage vise à sensibiliser les jeunes générations à la beauté de la nature ainsi qu’à sa préservation. Rencontre avec Sikol San, l’un des 6 contributeurs de l'ouvrage.

Sikol San (premier plan)
Sikol San (premier plan)
« Les oiseaux, les arbres et les plantes, les animaux de toute sorte, nous savons tous les reconnaître et les nommer, parfois du premier coup d’œil. Mais il en va tout autrement des papillons », regrette Sikol San.

Arpentant la nature depuis sa plus tendre enfance, ce guide passionné d’ornithologie s’est, un jour de promenade, rendu compte à quel point les lépidoptères ont été jusqu’à présent délaissés. Et pourtant ! « Nous en avons pour l’instant dénombré 542, mais nous pensons qu’il y en aurait très certainement entre 800 et 1000 espèces vivant sur le territoire cambodgien. C’est un domaine à propos duquel la recherche et l’inventaire commencent à peine. »

Association de connaissances

Germe alors une idée qui va vite se transformer en obsession : réunir, au sein d’un ouvrage, les principales espèces endogènes, les classer, les décrire et leur donner un nom en khmer. « Je suis membre, depuis sa création en 2016, de la Cambodia Bird Guide Association, qui œuvre en faveur de la reconnaissance et de la protection du patrimoine naturel du royaume. Une grande partie de nos actions consiste à diffuser nos connaissances et à les partager avec le public le plus large possible. Nous avons déjà édité 3 livres, et l’idée d’un ouvrage entièrement consacré aux papillons a très vite pris tout son sens. Voilà pour le but. Restait ensuite à le concrétiser, ce qui est une tout autre affaire ! ». Mais l’ampleur du défi à relever n’a pas découragé les 6 personnes impliquées dans la rédaction. Toutes, à leur niveau, disposent de solides connaissances qu’elles se sont employées à mutualiser.

La Cambodia Bird Guide Association compte publier de nouveaux ouvrages en plus de ceux déjà édités
La Cambodia Bird Guide Association compte publier de nouveaux ouvrages en plus de ceux déjà édités

Basé à Siem Reap depuis de nombreuses années et amoureux inconditionnel de la nature, Christophe Guénole a participé à la rédaction de cet ouvrage. « Il y avait déjà eu quelques livres consacrés aux papillons du Cambodge, mais celui-ci se distingue par une démarche originale : la volonté de donner à chaque espèce un nom khmer, et cela en collaboration avec le ministère de l’Environnement. C’est quelque chose de très important sur le plan culturel. »

La jeunesse comme premier public

« Au bout du compte, reprend Sikol, il n’aura fallu que 6 mois pour concrétiser notre projet : photos, textes, informations scientifiques, mais aussi mise en page et financement du livre. Lorsque nos seules connaissances se révélaient insuffisantes, nous avons pu compter sur le soutien de toute la communauté des entomologistes basés en Asie du Sud-Est. Les forums et les réseaux sociaux ont été d’un grand secours.

« Maintenant que le livre est publié, nous voulons le distribuer en priorité auprès des jeunes générations, car ce sont elles qui ont le pouvoir de changer les choses. La plupart des papillons décrits dans le fascicule ne sont pas directement menacés, mais leur environnement, lui, l’est malheureusement à plus d’un titre »

Il fallait, selon nous, d’une part informer la jeunesse de la beauté et de la variété des papillons qui nous entourent, et, d’autre part, la sensibiliser aux problématiques de la sauvegarde des espèces et de la préservation de leur écosystème. C’est cela qui, à nos yeux, constituait la priorité numéro 1. Nous avons pour cela bénéficié du soutien sans faille du ministère de l’Environnement, qui a financé l’impression des 200 pages du livre. »

200 pages richement illustrées composent le livre
200 pages richement illustrées composent le livre

300 espèces décrites

Fraîchement sorti des presses, l’ouvrage offre un panorama quasi exhaustif de ces frêles et colorées créatures qui tourbillonnent entre ciel et fleurs. L’un d’entre eux, le bien nommé Cambodia Jungle Queen, n’a été jusqu’à présent observé qu’au Cambodge.

« Avant la crise du coronavirus, nous exercions tous une activité principale qui s’est depuis fortement réduite. L’aspect positif de ceci, c’est que nous avons maintenant beaucoup plus de temps à consacrer à notre quête des papillons »

« Nous prévoyons donc une deuxième édition mise à jour, qui sera elle aussi gratuite pour les enfants et les étudiants. Dans la présente version, 300 papillons sont répertoriés et décrits. Nous en avons depuis découvert quelques autres. Peu de personnes se doutent à quel point il est facile d’observer les merveilles de la nature, souvent à deux pas de chez soi. C’est un émerveillement quotidien garanti pour qui en fait l’effort. »

Texte et photographies par Rémi Abad

 

L’ouvrage Butterflies of Cambodia est disponible au local de la Cambodia Bird Guide Association, qui peut être contactée via sa page Facebook : https://www.facebook.com/CambodiaBirdGuide/

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône