Photographie & Instants de Cambodge : Ces petites rues bigarrées de Phnom Penh qui revivent

Si l’on ne retrouve pas tout-à-fait l’effervescence des petites rues d’il y a deux ans, la réouverture du pays permet à ces endroits bigarrés et très cambodgiens de reprendre quelque énergie et couleurs.

Préparation de grillades
Préparation de grillades

Vrai qu’il y a aujourd’hui les masques de protection qui cachent ces merveilleux sourires cambodgiens, mais l’ambiance des petits matins dans ces ruelles autour du Phsaar Thmey demeure en permanence un régal pour l’œil du photographe.

Quête du matin par les moines bouddhistes
Quête du matin par les moines bouddhistes

Entre les mamies qui papotent en cuisant dans leurs woks et barbecues sommaires, les moines qui débutent leur quête, les enfants qui se préparent pour l’école et les artisans bijoutiers qui préparent leurs machines, chaque recoin et bric-à-brac de ces petites rues hors du temps est un morceau de vie et de couleur qu’il faut avoir vu, en prenant son temps, au moins une fois.

Éternel sourire cambodgien à toute occasion
Éternel sourire cambodgien à toute occasion

Si les Cambodgiens sont en général peu réticents et plutôt contents de se faire prendre en photo, demandez tout de même leur permission. Un sourire en montrant votre appareil photo suffira à leur faire comprendre.

Jeune fille, moto et smartphone...
Jeune fille, moto et smartphone...

Mieux, si vous pouvez effectuer quelques achats auprès de ceux que vous prenez en photo, ce sera toujours apprécié. Enfin, montrez-leur le portrait ou la photo de groupe que vous venez de faire, ils seront ravis.

Photographies par Christophe Gargiulo - Cambodge MAG

Pour consulter la totalité de l'album photographique, cliquez ici...

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône