Phnom Penh & Arts : Le festival de théâtre de Bassac débute en octobre

Le ministère de la Culture et des Beaux-Arts organise un festival de théâtre Bassac les 3 et 4 octobre 2022, au Département des arts du spectacle à Phnom Penh.

Spectacle du théâtre de Bassac. Département des arts du spectacle du ministère de la Culture
Spectacle du théâtre de Bassac. Département des arts du spectacle du ministère de la Culture

Selon le ministère, l’événement vise à « préserver et à promouvoir les valeurs des arts, de la culture, des traditions et de l’identité nationale. Il contribuera également au développement de la société et au prestige national ».

Chhieng Chhordapheak, directeur adjoint du département des arts du spectacle, a déclaré à nos partenaires du Post que le département avait reçu des demandes et des vidéos de performances de 10 troupes de théâtre bassac.

« Nous avons reçu des demandes de trois troupes de la province de Kandal, d’une de Phnom Penh et des provinces de Kep et de Tbong Khmum », a-t-il précisé.

Il existe actuellement 66 troupes de théâtre bassac enregistrées dans la capitale et la pandémie de Covid-19 a forcé la fermeture de plusieurs groupes :

« Chaque troupe de théâtre a dû faire face à ses propres défis pendant la pandémie. Certaines ont eu des difficultés à rassembler leurs membres pour les répétitions et les représentations, tandis que d’autres se sont complètement dissoutes, car leurs membres n’étaient plus en mesure de subvenir à leurs besoins », explique Chhordapheak.

Ol Sam Ang, directeur de la troupe Lakhon Bassac de Phnom Penh, présentera la pièce « Mohasenapheakdey » et Orng Peng Gnorn, directeur de Lakhon Bassac Ponleu Vapathor Khmer — de la province de Thbong Khmum — mettra en scène « kho sok kuma » lors du festival. Tous deux se sont réjouis de l’ampleur de l’événement :

« Nous sommes ravis de participer au premier festival national du bassac. Cet événement montre vraiment l’attention que porte le ministère à la préservation du patrimoine culturel khmer. », confie Sam Ang qui souhaiterait que le festival puisse devenir un événement annuel.

« Toutefois, je suggère que le ministère examine certaines des vidéos de théâtre de bassac disponibles sur YouTube. Certaines d’entre elles utilisent un langage inapproprié ou désobligeant qui entre en conflit avec les valeurs culturelles nationales et diminue le statut de cette forme d’art. Avec tant de troupes théâtrales qui s’efforcent de préserver la forme originale, il serait dommage que les valeurs traditionnelles soient subverties par des YouTubers sans visage », précise Sam Ang.

Nget Sophoan, fan de théâtre de Bassac, a pris la parole sur les médias sociaux pour exprimer ses sentiments :

« J’aime le théâtre depuis que je suis tout petit, et j’adorais écouter la radio nationale le mercredi et le jeudi. J’aimais écouter les mercredis et samedis, lorsque Saing Sarun et Chek Mach me faisaient pleurer avec leur interprétation de “Tep Soda Chan” ».

« Comme la troupe d’Ol Sam Ang se produira au festival, j’espère qu’elle attirera de nombreux fans - et en fera peut-être de nouveaux. Cela contribuera grandement à préserver le théâtre khmer classique », ajoute-t-il.

Le festival, organisé sur le thème « Culture de la paix », compte sur les départements de la culture de tout le royaume, ainsi que sur l’Association des artisans du Cambodge et les membres du public pour le promouvoir. Plus la promotion de l’événement sera large, plus les artistes devraient être nombreux à s’inscrire.

Le ministère sélectionnera trois spectacles gagnants lors du festival, les grands gagnants recevant des médailles d’or et un prix en espèces. Des médailles d’argent et de bronze seront décernées aux finalistes.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône