Histoire & Cinéma : Plus de 300 heures d’archives rares restaurées par le centre Bophana

Le centre de ressources audiovisuelles Bophana est heureux d’annoncer l’achèvement du projet d’archivage « Préservation et accessibilité des archives audiovisuelles du Cambodge » financé par la Fondation Andrew W. Mellon via Give2Asia, qui court depuis 2020.

Huy et Thy ont expliqué la raison pour laquelle ils se sont tous deux joints aux Khmers rouges et la situation politique du Cambodge pendant cette période.
Huy et Thy expliquent la raison pour laquelle ils se sont tous deux joints aux Khmers rouges et la situation politique du Cambodge pendant cette période. Collection Rithy Panh

Le projet a permis d’obtenir de beaux résultats pour les étudiants, les chercheurs et le grand public, en particulier le peuple cambodgien. De nombreuses archives cambodgiennes ont désormais été préservées grâce à la numérisation, au stockage et à la sauvegarde à l’aide des nouvelles technologies.

Grâce à ce projet, le Centre de ressources audiovisuelles de Bophana a réparé et restauré 526 cassettes, numérisant 300 heures de séquences sélectionnées dans les collections de l’UNICEF au Cambodge et de Rithy Panh.

Cependant, il existe de nombreuses autres archives à restaurer et à préserver à l’avenir. En plus de ces 300 heures d’archives, le programme a également fourni au Centre Bophana du matériel de numérisation pour des projets de préservation d’archives audiovisuelles et a équipé le Centre de meilleures installations de stockage permettant la préservation et la sauvegarde continues des données et du matériel numérisé du Centre.

L'armée khmère rouge à Anlong Veng est intégrée au gouvernement, 1998
L'armée khmère rouge à Anlong Veng est intégrée au gouvernement, 1998. Collection UNICEF Cambodge

Les 300 heures de matériel d’archives comprennent des contenus historiques du Cambodge tels que des interviews d’anciens cadres et de survivants des Khmers rouges, ainsi que des scènes de la vie quotidienne du peuple cambodgien à Anlong Veng après l’intégration des Khmers rouges en 1998. En outre, il existe de nombreuses scènes montrant la vie rurale et urbaine du peuple cambodgien pendant la période de transition du Cambodge sous l’autorité de l’Autorité provisoire des Nations unies au Cambodge (APRONUC), ainsi que de nombreux films éducatifs et annonces du service public de l’époque.

Trafic à Phnom Penh, capitale du Cambodge en 1994
Trafic à Phnom Penh, capitale du Cambodge en 1994. Collection UNICEF

Ces archives rares et précieuses sont désormais disponibles sur la base de données Hanuman du Centre de Ressources Audiovisuelles Bophana, permettant aux chercheurs, aux étudiants, aux cinéastes, aux archivistes et au grand public d’y avoir accès facilement, largement et GRATUITEMENT au Centre Bophana.

Centre Bophana

66 vues0 commentaire