Gouvernement & Santé : Levée du couvre-feu et des restrictions sur les restaurants

Les autorités municipales de Phnom Penh ont décidé de supprimer le couvre-feu de 20 heures à 3 heures du matin, imposé récemment dans le cadre d’une mesure visant à contenir et à empêcher la propagation à grande échelle de la pandémie de COVID-19.

nécessité d’appliquer strictement les mesures de sécurité sanitaire
Nécessité d’appliquer strictement les mesures de sécurité sanitaire

Selon la directive publiée le 21 mai 2021, Tous les marchés, restaurants, traiteurs, magasins d’alimentation, cafés et autres points de vente de nourriture et de boissons peuvent désormais reprendre leurs activités et proposer également des repas à domicile,

L’interdiction de la vente d’alcool prend également fin.

La levée des mesures en question est effective depuis le 22 mai 2021, ajoute le communiqué, en rappelant la nécessité d’appliquer strictement les mesures de sécurité sanitaire telles que le port du masque, la distance de sécurité, de même que les contrôles de température, la lecture du QR Code et la mesure « 3 choses à faire, 3 choses à ne pas faire ».

Toutefois, comme le précise la directive, les clubs de divertissement, inclus les karaokés, les boîtes de nuit et les baies gardiens, les entreprises de massothérapie, les casinos, les cinémas, les théâtres, les musées, les centres de fitness, etc…restent fermés jusqu’à nouvel ordre.

Préparation de salle chez Khéma La Poste
Préparation de salle chez Khéma La Poste

Il ne reste actuellement aucune zone rouge dans la capitale Phnom Penh, tandis que les zones jaune foncé ont été réduites à quelques villages seulement dans cinq Khans, le reste étant des zones jaunes.

Les zones rouges sont des zones où la propagation du COVID-19 est grave, tandis que les zones jaunes et jaune foncé correspondent respectivement à une propagation modérée et légère du COVID-19.

S'attendant probablement à un afflux de clientele dans les restaurants aprés de longues semaines de fermeture, Dr Li Ailan, porte-parole de l'OMS au Cambodge a déclaré sur Twiter :

« Je comprends pourquoi beaucoup d'entre nous ont envie de sortir après la levée du lockdown et du couvre-feu. Les gens ont besoin de revenus...»

« nous avons tous envie de prendre l'air, de nous promener dans une ville aussi étonnante, de manger dehors, de rencontrer des amis... Mais nous devons être très prudents . Les nouvelles infections ne sont pas encore en baisse ...»

Source : AKP