Consommation : Prix relativement stables sur les marchés cambodgiens

Le Programme alimentaire mondial (Pam) indique dans son dernier rapport que les prix sont restés assez stables pour la plupart des produits alimentaires au cours des 8 premiers mois de 2020 au Cambodge .

Prix stables sur les marchés cambodgiens

À la suite d’une première flambée des prix fin mars et début avril 2020, notamment pour les légumes (+ 60% pour certains articles), les œufs de cane (+ 14,5%) et le porc (+ 5,7%), les prix se sont stabilisés en mai 2020.

« Une partie de cette flambée était probablement liée à l'augmentation des cas de COVID-19 et aux fermetures de frontières qui ont restreint le commerce transfrontalier. Depuis mai 2020, les produits alimentaires clés, tels que le riz, les poissons (snakehead) et les œufs de cane, sont restés stables. »

L'huile végétale a enregistré une légère tendance à la baisse et le porc a augmenté au cours des trois derniers mois. Les marchés du pays ont continué à bien fonctionner tout au long de cette période. À la fin du mois de juillet 2020, environ deux marchés sur cinq (38%) n'ont signalé aucun changement dans le nombre de visiteurs au cours des deux dernières semaines, 48% ont signalé une légère baisse et 14% une augmentation.

En outre, les principaux marchés (92%) du pays n'ont signalé aucun problème d'approvisionnement, bien que 3% aient signalé des problèmes de livraison des produits alimentaires dus à des augmentations de prix à la source ou à une diminution de l'offre.

En juillet 2020, les prix sont restés stables pour la plupart des denrées de première nécessité. Cependant, certains produits tels que le poisson-chat (+ 7%) et légumes, comme la papaye verte (+9,3%) et les tomates (+ 15,3%), ont connu d’importantes fluctuations, mais il est probable que ce soit en raison des facteurs saisonniers.

Au niveau provincial dans l'ensemble, les provinces plus éloignées et moins peuplées, comme Koh Kong, et les provinces du nord / nord-est, affichaient des prix plus élevés pour certains produits alimentaires, tels que le riz, le poisson, les œufs et les légumes.

Durant la première et troisième semaine de juillet 2020, les marchés sont restés ouverts comme d'habitude. Dans l'ensemble, le nombre de clients visitant ces marchés semble avoir légèrement augmenté au début de juillet, puis diminué à la fin ce même mois.

Fin juillet également, près de deux grands marchés sur cinq (38%) n'ont signalé aucun changement dans le nombre de visiteurs, tandis que 48% ont signalé une baisse et 14% une légère augmentation.

Concernant six produits alimentaires courants (riz, œuf de cane, légume, poisson, porc et huile végétale) 14 marchés urbains et ruraux de 7 provinces (Battambang, Kampong Chhnang, Kampong Thom, Odtar Meanchay, Siem Reap, Preah Vihear et Stung Treng) indiquent que s'il y a eu une légère flambée des prix début avril, dans l'ensemble les prix sont restés assez stables jusqu'en juillet.

De nouvelles fluctuations saisonnières des prix des denrées alimentaires sont attendues dans les mois à venir avec la mousson tardive et la sécheresse dans certaines provinces.

CG

Source : Pam - Illustrations Christophe Gargiulo

APAC_FR_807X123_SERIES.gif

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône