Cambodge & Social : Le gouvernement vise la réduction du taux de pauvreté à 7 %.

Le gouvernement annonce qu’il va redoubler d’efforts pour réduire le taux de pauvreté du Cambodge à un niveau égal ou inférieur à 7 % dans un avenir proche, « afin de poursuivre les récents progrès enregistrés par le pays, qui est passé de 50 % dans les années 1990 à moins de 10 % avant la pandémie ».

Une jeune chiffonnière cambodgienne pousse son chariot dans les rues de Phnom Penh. Photo CG
Une jeune chiffonnière cambodgienne pousse son chariot dans les rues de Phnom Penh. Photo CG

Meas Soksensan, secrétaire d’État au ministère de l’Économie et des Finances, a déclaré que le gouvernement s’était efforcé d’aider les personnes vulnérables avant le Covid-19 et a continué à le faire pendant la pandémie pour les sortir de la pauvreté.

Ce dernier s’exprimait lors d’une conférence de presse organisée hier et destinée à souligner les réalisations du ministère dans ce domaine au cours des cinq dernières années.

Pendant la pandémie, environ 700 000 ménages ont bénéficié d’une aide directe, soit un total d’environ 2,7 millions de personnes. Au cours des 25 derniers mois, le budget total accordé aux personnes pauvres et vulnérables s’est élevé à 744 millions de dollars.

« Ce que le gouvernement a fait depuis les années 1990 — lorsque le taux de pauvreté dépassait 50 % — a permis de ramener ce ratio à environ 10 % en 2015, même s’il est remonté brusquement en raison de la pandémie ».

« Cependant, les aides en espèces et autres programmes de soutien du gouvernement ont déjà contribué à réduire la pauvreté et nous sommes optimistes quant aux impacts de cette initiative. Nous sommes optimistes quant à notre capacité à faire baisser ce taux à seulement 7 % dans un avenir proche », a-t-il déclaré.

M. Soksensan a également déclaré que le programme d’aide aux citoyens pauvres et vulnérables avait également contribué à une croissance économique comprise entre 0,45 et 0,55 %, tout en réduisant le taux de pauvreté de 2,5 à 3 %.

Meas Soksensan, secrétaire d’État au ministère de l’Économie et des Finances, s’exprimait lors d’une conférence de presse organisée le 2 août pour souligner les réalisations du ministère au cours des cinq dernières années. Photo PPP
Meas Soksensan, secrétaire d’État au ministère de l’Économie et des Finances, s’exprimait lors d’une conférence de presse organisée le 2 août pour souligner les réalisations du ministère au cours des cinq dernières années. Photo PPP

Pour le secrétaire d’État, le gouvernement doit maintenir sa politique d’aide financière aux petites et moyennes entreprises pour les secteurs vulnérables, tout en continuant à soutenir les pauvres.

En avril, le secrétaire d’État du ministère de la Planification, Tuon Thavoreak, avait déclaré que le taux de pauvreté du Cambodge avait augmenté de 4 % pour atteindre 17 % sur la période 2019-2020, en grande partie à cause de la crise sanitaire mondiale. Il avait également indiqué que le taux de pauvreté du Cambodge avait considérablement baissé — de 47 % en 2007 à 22 % en 2009 — et avait continué à baisser pour atteindre 13 % en 2014, ce qui a permis de hisser le Royaume au rang de pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure en 2015.

Sur la promenade de Riverside. Photo CG
Sur la promenade de Riverside à Phnom Penh. Photo CG

Pour Yong Kim Eng, président du Centre populaire pour le développement et la paix, il est louable que le gouvernement aide les pauvres et les personnes vulnérables durement touchés par la pandémie, car beaucoup d’entre eux sont retombés sous le seuil de pauvreté. Toutefois, pour faire baisser le taux de pauvreté à seulement 7 %, le gouvernement doit concentrer son soutien sur les bonnes cibles et mettre en œuvre ses mesures de manière transparente, sans quoi il ne parviendra pas à atteindre ses objectifs :

« La seule façon pour le gouvernement d’atteindre ses objectifs est d’aider ceux qui sont déjà tombés dans la pauvreté à sortir de l’impasse dans lequel la pandémie les a mis, à mesure que nous avançons dans l’après-Covid. Alors, peut-être, un taux de pauvreté de seulement 7 % pourrait être atteint ».

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône