Cambodge & Santé : Une nouvelle campagne de sensibilisation au coronavirus débute le 22 mars

Le ministère de la Santé donnera la semaine prochaine le coup d'envoi d'une campagne éducative visant à sensibiliser la population à la protection de la santé et à la vaccination contre le coronavirus.

Mme Or Vandine a exhorté ceux qui n'ont pas été vaccinées à le faire ainsi qu'à recevoir leurs rappels.
Mme Or Vandine a exhorté ceux qui n'ont pas été vaccinées à le faire ainsi qu'à recevoir leurs rappels - AKP

Mme Or Vandine, porte-parole du ministère et responsable du comité national de vaccination contre le Covid-19, a déclaré que la lutte contre la variante Omicron n’était pas encore terminée et que si certains membres du public semblaient préoccupés par le virus, d’autres semblaient devenir complaisants.

« Nous allons lancer une nouvelle campagne de sensibilisation le 22 mars. Le ministère et la sous-commission de l’éducation, de la formation et de la communication publique — sous l’égide du Comité interministériel de lutte contre le Covid-19 — donneront le coup d’envoi de la campagne dans tout le pays, en commençant par la province de Kampong Speu », a-t-elle déclaré.

Selon Mme Vandine, la campagne sera axée sur l’éducation sanitaire, en particulier sur l’importance des vaccinations, car le Cambodge considère toujours les vaccinations comme une priorité absolue dans la lutte contre le Covid-19.

« Nous devons poursuivre sur la voie de l’immunité de groupe. Si nous ne maintenons pas nos niveaux de vaccination maintenant, les gens en tireront moins de bénéfices à l’avenir. Cette campagne de sensibilisation vise à faire en sorte que le public comprenne cela », a-t-elle ajouté.

Elle a précisé que la campagne porterait également sur les vaccinations des enfants et sur la nécessité de s’assurer que les vaccins Covid-19 sont à jour. Elle rappellera également au public que chacun doit apprendre à vivre avec le Covid-19, ce qui signifie ne pas devenir complaisant, mais rester vigilant à tout moment.

« Nous devons être conscients que nous devons nous protéger, dans le cadre de la nouvelle normalité. Les mesures préventives ne doivent absolument pas être relâchées. Cette campagne rappellera aux gens cette nécessité et les éduquera sur les moyens d’y parvenir », a-t-elle déclaré, appelant le public à adhérer aux trois choses à faire et à ne pas faire qui constituent le cœur des mesures préventives recommandées.

Elle a noté que certaines personnes semblaient avoir cessé de porter des masques, car elles semblent estimer que ce type de protection n’est plus nécessaire. Une telle attitude, a-t-elle dit, est dangereuse, car le virus peut encore facilement se propager chez eux et dans leur famille.

Au 13 mars, plus de 14,7 millions de personnes, soit 92,19 % de la population cambodgienne estimée à 16 millions d’habitants, avaient été vaccinées. Sur ce total, plus de sept millions avaient reçu leur troisième dose, tandis que plus d’un million avait reçu leur quatrième.

Les vaccinations pour la tranche d’âge des 3-4 ans, qui ont débuté le 23 février, ont touché plus de 260 000 enfants.

Mum Kunthear avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Mots-clés :

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône