Cambodge & Photographie : Hout Kov et la passion du portrait

Dernière mise à jour : mai 1

Première interview proposée par la sympathique équipe du forum Asian Vibes 2.0 à propos des artistes photographes asiatiques. À la une aujourd’hui, le Cambodgien Hout Ko, photographe spécialisé dans le portrait. Entretien flash :

Le photographe Cambodgien Hout Kov
Le photographe Cambodgien Hout Kov

AV2 : Toi en quelques mots

Citoyen du monde, parisien de 43 ans, marié, 2 enfants.

AV2 : Depuis quand fais-tu de la photo ?

8 ans, 9 en mai 2021

AV2 Qu'est ce qui t’a amené à exercer ce métier ?

Après 10 ans dans le marketing immobilier, j’avais envie de voir autre chose et j’ai essayé la photographie, car j’ai toujours aimé les magazines, les posters, les affiches de cinéma, les campagnes publicitaires. En une photo, on peut faire passer plein de messages. Il y a plusieurs sens de lecture.

AV2 : Plus couleur ou noir et blanc ?

Couleur

Photographie de Hout Kov
Photographie de Hout Kov

AV2 : Ton domaine de prédilection (portraits/paysages/instants/tatouages) ?

Portrait

AV2 : Pourquoi ?

J’aime les gens, le portrait est l’exercice le plus compliqué et simple à la fois. Il y a vraiment une connexion entre le modèle et le photographe. C’est vraiment une satisfaction quand le modèle est content du résultat final.

Photographie de Hout Kov
Photographie de Hout Kov

AV2 : Comment choisis-tu tes modèles ?

Alors en dehors de mes contrats, j’aime parfois demander à un(e) parfait(e) inconnu(e) de faire des photos pour tester du matériel dans ces cas-là, je n’ai pas de garantie de résultat sur les photos finales. C’est-à-dire que je peux tester tout ce qui me passe dans la tête. C’est parfois frustrant de faire des photos uniquement sur un « moodboard » ou cahier des charges.

AV2 : Ce qui te motive le plus dans ce métier ?

Rencontrer les gens, ce métier m’a permis de faire des rencontres incroyables ! VOYAGER ! J’adore voyager.

AV2 : quelles sont les principales difficultés ?

Toujours se remettre à niveau, technique de prise de vue, technique de retouche photo surtout.

AV2 : Les moments les plus marquants de ton parcours ?

Les réseaux sociaux ! Je suis arrivé en même temps que Facebook® qui a « tué » MySpace® qui était LA plateforme des artistes en tout genre. Développer une « pseudo » notoriété sur les réseaux sociaux a été une bonne opportunité pour démarrer dans ce métier. Je n’ai pas honte de le dire que je suis un photographe 2.0.

Photographie de Hout Kov
Photographie de Hout Kov

AV2 : Tes projets préférés ?

« 2 Chainz » pour rendre hommage à mon père bijoutier à la retraite et les femmes, car elles ont énormément contribué à mon éclosion. L’idée est très osée, mais j’ai adoré.

AV2 : Tes souhaits pour le futur ?

Travailler avec plus de comédiens, car j’aime le cinéma, j’aimerais mettre un pied dans l’industrie.

AV2 : la communauté cambodgienne au sein de la communauté photo, comment la situes-tu ?

Dans la Communauté asiatique, très fort (LOL) ! Cambodgienne ? Charly Ho est un vrai passionné, en 10 min il vous transmet sa passion.

Photographie de Hout Kov
Photographie de Hout Kov

AV2 : Des conseils pour les photographes amateurs ?

  • Faites ce qu’il vous plait, n’écoutez pas les autres, soyez fiers de vos photos.

  • Photographier, encore et encore, essayer le matériel, louer le matériel.

  • Sortir de votre zone de confort.

  • Regarder les tutoriels disponibles en ligne.

  • Jouer aux jeux des 7 erreurs en regardant vos photos avec celles des autres photographes que vous admirez, vous allez vite progressez.

AV2 : Ton mot de conclusion

  • Si la photo est une passion, un hobby, très bien c’est merveilleux, photographier pour soi dans un cercle privé est formidable.

  • Si tu veux devenir un photographe professionnel, tu dois te demander ce que tu dois faire en plus pour qu’un inconnu te paie pour faire des photos qu’il ne peut pas faire.

Propos recuillis par Chantha R.

Remerciements à Zakhyyia Vavra, Deborah Om, Philippe yang, David Vid, Jiraya Pochan.

178 vues0 commentaire