Cambodge & Gouvernement : Proposer une augmentation des taxes sur le tabac

Selon le Cambodia Movement for Health – Mouvement Cambodgien pour la Santé, les revenus additionnels générés par un taux de taxe plus élevé pourraient apporter d’énormes bénéfices au Cambodge, en plus de réduire le nombre de fumeurs dans le pays.

Fumeur cambodgien. Photo Peter Kelly
Fumeur cambodgien. Photo Peter Kelly

Le Cambodia Movement for Health – Mouvement Cambodgien pour la Santé (CMH) a déclaré lundi que la mesure la plus efficace pour encourager les gens à arrêter de fumer serait d’augmenter les taxes sur le tabac.

L’augmentation des taxes, selon le CMH, réduirait le nombre de fumeurs en rendant le tabac moins abordable. Cela permettrait de réduire le nombre de décès, de déficiences et maladies causées par le tabagisme.

Le tabagisme provoque des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques, des bronchites chroniques, des crises cardiaques, des cancers du poumon et de la bouche, a souligné la CMH.

Mom Kong, directeur exécutif de la CMH, a déclaré que l’augmentation de la taxe sur le tabac permettra non seulement de réduire le nombre de décès et de maladies, mais aussi de fournir au gouvernement des recettes fiscales supplémentaires à utiliser dans les affaires sociales.

« L’augmentation des taxes sur les produits du tabac est une stratégie gagnant-gagnant qui permet au Cambodge d’augmenter ses revenus et même de réduire l’impact de la consommation de tabac, a-t-il ajouté »

Selon une étude des Nations unies sur la lutte contre le tabagisme en 2019, le Cambodge pourrait percevoir environ 235 millions de dollars de recettes fiscales supplémentaires au cours des cinq prochaines années et 933 millions de dollars au cours des 15 prochaines années si le gouvernement augmente les taxes sur les produits du tabac à 75 % du prix de détail des cigarettes.

Le Cambodge a l’un des taux de droits de douane sur les produits du tabac les plus bas de la zone ASEAN après le Laos. Actuellement, les droits sur les produits du tabac au détail au Cambodge se montent à 25 % pour les cigarettes locales et à 31,1 % pour les cigarettes importées, tandis que la Thaïlande applique des droits de douane de 70 %, Singapour de 67,5 % et le Myanmar de 50 à 60 %.

Chaque année, près de 15 000 Cambodgiens meurent de maladies causées par le tabagisme. En outre, le tabagisme entraîne une perte de 649 millions par an, soit l’équivalent de 3 % du produit intérieur brut du Cambodge.

Selon l’étude de l’ONU, 584 millions de dollars sont dus à la perte de productivité économique, aux décès prématurés, à la réduction de la productivité et à l’absentéisme.

Ou Sokmean et Phoung Vantha avec l’aimable autorisation de Cambodianess