Brèves éco Cambodge & ASEAN : Croissance des pays d’Asie du Sud-Est estimée à 3,5 % pour 2021

Rappel des principaux événements économiques concernant le Royaume du Cambodge et l’ASEAN durant la semaine du 13 au 19 septembre 2021 avec la visite de Wang Yi, Conseiller d’État et ministre chinois des Affaires étrangères et la croissance en Asie du Sud-Est estimée à 3,5 % en 2021.

Phnom Penh. Photographie Christophe Gargiulo
Phnom Penh. Photographie Christophe Gargiulo

Cambodge

Visite de Wang Yi, Conseiller d’État et ministre chinois des Affaires étrangères

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a effectué une visite au Cambodge les 12 et 13 septembre, au cours de laquelle il s’est entretenu avec le Premier ministre, Hun Sen, et son homologue, Prak Sokhonn. Lors de son déplacement ont été signés 6 accords portant notamment sur une aide non remboursable de 270 M USD, la remise de matériel de déminage, la lutte contre les maladies contagieuses et la coopération Mékong-Lancang.

Visite de Wang Yi, Conseiller d’État et ministre chinois des Affaires étrangères

Il a par ailleurs annoncé un don de 3 millions de doses supplémentaires de vaccins anti-COVID. Le conseiller d’État chinois a également remis officiellement au Cambodge le nouveau stade national Morodok Techo, construit grâce à un don chinois de 160 M USD dans le cadre de la BRI. Il s’agit de la plus importante infrastructure offerte au pays.

Ce complexe sportif est destiné à accueillir des événements internationaux, en particulier les 32e Jeux du Sud-Est Asiatique (SEA Games) en 2023.

le nouveau stade national Morodok Techo
le nouveau stade national Morodok Techo. Photo AKP

Wang Yi a également réitéré l’engagement de la Chine à soutenir le développement de l’économie cambodgienne, notamment en augmentant les importations de produits agricoles cambodgiens.

Exonération de droits de douane par le Vietnam pour 31 produits agricoles

Le gouvernement vietnamien a publié le 14 septembre un décret instaurant des taxes douanières préférentielles en application de l’accord bilatéral sur la promotion du commerce pour 2021-2022. Le Vietnam renonce à tout droit de douane sur 31 produits agricoles importés du Cambodge, tels que la volaille vivante, la viande de volaille et ses sous-produits, les citrons, les feuilles de tabac non transformées et le riz. Ce décret fixe par ailleurs des quotas de 300 000 tonnes pour le riz et 3 000 tonnes pour les feuilles de tabac non transformées.

Construction du nouveau terminal portuaire de Sihanoukville reportée à 2022

Initialement prévue pour mi-2021, la construction de la première phase du terminal portuaire en eau profonde du Port autonome de Sihanoukville (PAS) a été reportée à l’année prochaine et devrait s’achever d’ici 2025. Ce nouveau terminal devrait mesurer 350 mètres de long avec une profondeur d’eau de 14,5 mètres. Il pourra accueillir des porte-conteneurs de 13 mètres de tirant d’eau et des porte-containers d’une capacité de 5 000 EVP (Équivalent Vingt Pieds). D’une valeur de 218 M USD, ce projet sera financé par l’aide au développement japonaise.

Région ASEAN

La croissance en Asie du Sud-Est estimée à 3,5 % en 2021 par la CNUCED

Un rapport de la CNUCED publié mi-septembre met en évidence l’étendue des dommages causés par la pandémie aux pays en développement, dont les économies ont été relativement plus impactées que celles des pays développés. Même en l’absence de nouveau choc, le retour à des taux de croissance similaires à ceux d’avant-crise pourrait attendre jusqu’à 2030.

En Asie du Sud-Est, l’impact de la pandémie aurait ainsi été près de quatre fois plus important en termes de perte de PIB que celui de la crise financière. En 2021 et 2022, la croissance prévue par la CNUCED en Asie du Sud-Est est ainsi de 3,5 % et 4,7 %, contre respectivement 4 % et 5,2 % selon les dernières prévisions de la BAsD en juillet.

La pénurie mondiale de produits électroniques aggravée par les interruptions d’activité dans l’ASEAN

Selon la banque DBS, la mise à l’arrêt des usines en ASEAN, notamment au Vietnam et en Malaisie, est en partie responsable du choc actuel sur les chaînes mondiales d’approvisionnement, dont l’ampleur est comparable à celle du début 2020, au plus fort de la crise. L’analyse du commerce extérieur malaisien révèle l’importance des produits électroniques intermédiaires exportés vers la Chine, tandis que le Vietnam exporte principalement des produits électroniques finis vers les États-Unis et l’Europe.

D’après les analystes de DBS, les États-Unis parviennent à substituer partiellement à certaines importations de produits de niche en provenance de l’ASEAN des produits équivalents chinois. Cette situation, si elle venait à durer, pourrait conduire temporairement certaines entreprises à ralentir leur stratégie de découplage — à l’instar d’Apple dont les lignes de production de ses derniers AirPods pourraient finalement être localisées en Chine plutôt qu’au Vietnam. Le succès des campagnes de vaccination sera déterminant pour un retour de la confiance dans l’industrie en ASEAN.

Avec les contributions des Services économiques de Bangkok, Hanoï, Jakarta, Kuala Lumpur, Manille, Rangoun, Phnom Penh et de l’Antenne de Vientiane.

49 vues0 commentaire