ASEAN : Négociations fructueuses attendues pour la réunion des ministres des Affaires étrangères

La 55e réunion des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN (AMM) et les réunions connexes sont en cours à Phnom Penh, l'ouverture officielle présidée par le Premier ministre Hun Sen est prévue pour demain mercredi 3 août.

Le Comité des représentants permanents auprès de l'ASEAN tient une réunion à Phnom Penh le 31 juillet. Photo AKP
Le Comité des représentants permanents auprès de l'ASEAN tient une réunion à Phnom Penh le 31 juillet. Photo AKP

Sim Vireak, chef du département général de l’ASEAN au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, présidait le 30 juillet une réunion avec la délégation de hauts fonctionnaires de l’ASEAN chargée de la rédaction des documents en vue de l’ouverture officielle.

« Nous espérons que les négociations seront actives et fructueuses », a-t-il brièvement déclaré dans un message sur les médias sociaux.

Le ministre des Affaires étrangères S.E. Prak Sokhonn a déclaré qu’il s’attendait à ce que cette 55e MSA et les réunions connexes entraînent une semaine mouvementée :

« Au cours de cet événement historique, nous demandons la compréhension de nos résidents locaux pour les embouteillages et autres dispositions protocolaires ».

« Cet événement, qui n’a lieu qu’une fois par décennie, sera une nouvelle étape importante pour le Cambodge en tant que membre de l’ASEAN et aussi contributeur actif dans la région. »

Le Premier ministre Hun Sen doit rencontrer les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN et le secrétaire général de l’organisation lorsqu’il annoncera l’ouverture officielle de la 55e MSA le 3 août.

Les réunions connexes comprennent celle de la Commission pour la zone exempte d’armes nucléaires en Asie du Sud-Est, la réunion d’interface des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN avec les représentants de la Commission intergouvernementale des droits de l’homme, les conférences post-ministérielles avec les partenaires de dialogue, la 23e réunion des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN + 3, la 12e réunion des ministres des Affaires étrangères du sommet de l’Asie de l’Est et le 29e Forum régional de l’ASEAN.

Selon l’ordre du jour de la MSA, le 3 août, les ministres des Affaires étrangères et le secrétaire général de la communauté assisteront à la signature des instruments d’adhésion au traité d’amitié et de coopération en Asie du Sud-Est (TAC) par le Danemark, la Grèce, les Pays-Bas, Oman, le Qatar et les Émirats arabes unis (EAU).

Le ministre des Affaires étrangères S.E. Prak Sokhonn
Le ministre cambodgien des Affaires étrangères S.E. Prak Sokhonn

Trois réunions tripartites distinctes entre le Cambodge, le secrétariat de la communauté de pays et trois partenaires de dialogue sont également à l’ordre du jour. Ils rencontreront la Norvège et la Turquie le 3 août et la Suisse le 4 août.

Dans un communiqué de presse, le ministère des Affaires étrangères annonce que M. Sokhonn devrait s’entretenir avec plusieurs de ses homologues dans le cadre de rencontres bilatérales. Il tiendra une conférence de presse le 5 août à l’issue de ces rencontres.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken se rendra à Phnom Penh du 3 au 5 août pour participer à la réunion ministérielle États-Unis-ASEAN, à la réunion des ministres des Affaires étrangères du sommet de l’Asie de l’Est et au forum régional.

Selon un communiqué de presse du gouvernement américain, lors de chaque réunion, M. Blinken soulignera l’engagement des États-Unis en faveur de la centralité et de la mise en œuvre réussie des perspectives de l’ASEAN dans la région indo-pacifique. Il rencontrera le Premier ministre Hun Sen et M. Sokhonn pour discuter du soutien des États-Unis à la région et des efforts déployés pour renforcer leurs relations bilatérales avec le Cambodge.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken
Le secrétaire d’État américain Antony Blinken. Photo Ambassade US

M. Blinken s’entretiendra également avec des anciens participants à l’initiative des jeunes leaders d’Asie du Sud-Est. Il devrait discuter de la pandémie de Covid-19, de la coopération économique, de la lutte contre le changement climatique, de la crise au Myanmar et du conflit Russie-Ukraine.

Yang Kim Eng, président du Centre populaire pour le développement et la paix, a déclaré que l’ASEAN devait trouver une solution à la question du Myanmar afin de montrer l’exemple et d’établir un modèle pour résoudre d’autres crises susceptibles de se produire à l’avenir :

« Nous devrions nous efforcer de résoudre la question du Myanmar. Cela servirait de modèle pour résoudre d’autres problèmes régionaux à l’avenir. »

Selon le ministère de l’information, plus de 600 journalistes, dont plus de 250 de l’étranger, se sont inscrits pour couvrir ce sommet. Le ministère a affecté 70 fonctionnaires et employés à la coordination de l’événement.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône