Agriculture : La reconnaissance de l’IG crée un marché juteux pour les pomélos de Koh Trong

Selon les données du ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche, le Cambodge a expédié 34 918,44 tonnes de pomélos sur les marchés internationaux au cours des 11 premiers mois de 2021, soit une hausse de près de 120 % en glissement annuel.

Les pomelos de Koh Trong dans la commune éponyme. Photo Koh Trong Pomelo Farm
Les pomélos de Koh Trong dans la commune éponyme. Photo Koh Trong Pomelo Farm

La Thaïlande a été le principal acheteur durant cette période avec 34 854 tonnes, suivie du Vietnam (64,44 tonnes).

Chean Rina, président de l’Association des producteurs de pomélos de Koh Trong, basée dans la province de Kratié, a déclaré au Post que la récolte de cette année était supérieure à celle de 2020 en raison de conditions météorologiques favorables et de l’augmentation des cultures, mais il note que la qualité des agrumes a sensiblement baissé.

Certains pomélos étaient secs ou sans beaucoup de chair, ce qui a déconcerté l’association, dit-elle, soulignant que les agriculteurs de la commune de Koh Trong cultivent les arbres sans utiliser de produits chimiques.

Elle précise qu’il n’existe pas de données officielles sur les rendements des cultures dans la commune et ajoute que les agriculteurs cultivent et vendent leurs produits de façon indépendante.

« La production de cette année est supérieure à celle de l’année dernière, mais les prix ont légèrement baissé en raison de la mauvaise qualité. Cela ne devrait pas être un problème pour le marché », déclare Rina, ajoutant que la capitale constitue la principale destination des pomélos.

Sitha, une agricultrice de Koh Trong, confie que les pomélos spécifiquement cultivés sur l’île ont acquis une plus grande reconnaissance grâce à l’indication géographique (IG), ajoutant que les visiteurs apprécient leur goût et admirent la taille des fruits.

Les pomelos de Koh Trong dans la commune éponyme. Photo Koh Trong Pomelo Farm
Les pomélos de Koh Trong. Photo Koh Trong Pomelo Farm
« Les pomélos de Koh Trong sont très abondants en octobre-novembre, mais en décembre, ils commencent à se faire rares, et les prix sont donc plus élevés, de 7 000 à 8 000 riels (1,7 à 2 dollars) l’unité », dit-elle.

Selon la présidente de l’association, la population de l’île est presque exclusivement composée de cultivateurs de ces agrumes. Rina raconte que 200 ménages cultivent 13 790 arbres sur une superficie totale de 35 ha, chaque plante donnant au moins 100 pomélos chaque année.

En juin 2018, le « pomélo Koh Trong » a reçu le prestigieux statut d’IG de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle. Le ministère du Commerce aurait demandé ce label dans le but de protéger l’identité du produit traditionnel et de stimuler la croissance économique.

Hom Phanet avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône