Agriculture : FCPE, « il faut renforcer la qualité de la production de poivre et d’épices »

Le ministère du Commerce, celui de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche et la Fédération cambodgienne du poivre et des épices (FCPE) ont exhorté les agriculteurs à augmenter leur production pour répondre à la demande des marchés intérieurs, et extérieurs et accroître le volume des exportations.

FCPE, « il faut renforcer la qualité de la production de poivre et d’épices »
FCPE, « il faut renforcer la qualité de la production de poivre et d’épices »

Cet appel a été lancé par les fonctionnaires du gouvernement et la FCPE lors de la session plénière de la fédération qui s’est tenue le 23 décembre.

S’exprimant lors de l’événement, M. Op Rady, directeur général adjoint du département général de la promotion du commerce du ministère, a rappelé que les ministères et institutions concernés avaient travaillé sans relâche pour préparer les documents juridiques pertinents, dispenser des formations sur la culture, l’hygiène, la transformation, l’emballage et à propos des standards à respecter.

« Les négociants en poivre, les agriculteurs, les transformateurs et les opérateurs devraient augmenter la valeur ajoutée en renforçant la chaîne de valeur sur la culture, la transformation, l’hygiène et le conditionnement afin de répondre aux besoins des clients nationaux et étrangers », a déclaré M. Op Rady, arguant que l’indication géographique, la qualité du poivre et sa mise en valeur demeuraient essentielles pour proposer un produit attractif à l’export.

Promouvoir le secteur

Le poivre cambodgien est cultivé dans de nombreuses provinces, notamment celles de Thbong Khmum, Ratanakiri, Kratié, Mondolkiri et Kampot. De 2010 à 2020, les exploitations de poivre sont passées de 861 à 8 008 hectares, et les produits du poivre ont été exportés au Vietnam, en Thaïlande, dans l’Union européenne, en Suisse, en Malaisie, en Corée du Sud, au Japon et en Inde, a souligné M. Khan Samban, directeur général adjoint du département général de l’agriculture du ministère.

La Fédération cambodgienne du poivre et des épices, créée en 2019, compte parmi ses membres 14 entreprises et 15 associations communautaires de poivriers, avec un total de 1 000 familles de poivriers dans les provinces de Kampot, Koh Kong, Pursat, Battambang, Preah Vihear, Kampong Thom, Thbong Khmum, Mondulkiri et Rattanakiri.

Le président de la FCPE, M. Mak Ny, a déclaré que la fédération continuera à travailler en étroite collaboration avec les ministères concernés et les partenaires du développement, les associations et les exportateurs pour aider à promouvoir le secteur du poivre cambodgien et élargir ses débouchés.

Chea Vannak - AKP

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône