top of page

Actualité & Asie : L’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe abattu par balles

L’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe est décédé aujourd’hui après avoir été abattu alors qu’il prononçait un discours de campagne dans la ville de Nara à deux jours des élections nationales.


Le dirigeant a été abattu par un homme de 41 ans, vers 11 h 30, alors qu’il s’exprimait devant la gare Yamato-Saidaiji, a indiqué la police, précisant qu’il s’était effondré sur le sol après deux coups de feu. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital.

Un médecin de l’hôpital de l’université de médecine de Nara a déclaré lors d’une conférence de presse qu’Abe était mort à 17 h 30. La blessure était profonde et avait atteint le cœur, la cause de la mort serait une hémorragie.

Tetsuya Yamagami, un résident de Nara, a été arrêté sur les lieux. Selon des sources gouvernementales, le suspect était auparavant membre de la Force maritime d’autodéfense,

« Il ne s’agit pas d’une rancune contre les convictions politiques de l’ancien Premier ministre Abe », a déclaré M. Yamagami, cité par la police préfectorale de Nara.

M. Abe, qui a été longtemps le chef du Parti libéral démocrate au pouvoir, était dans la ville pour soutenir un candidat aux élections de la Chambre des conseillers de dimanche et une foule écoutait son discours près de la gare lorsque les tirs ont eu lieu.

Un journaliste de Kyodo News présent sur les lieux a vu l’agresseur s’approcher silencieusement d’Abe, qui parlait depuis plusieurs minutes, avant de lui tirer dessus.

Des cris stridents ont été entendus dans la foule et Abe est tombé au sol quelques secondes plus tard. Yamagami a été immédiatement appréhendé par des policiers.

Un membre de l’équipe de campagne a été vu en train d’essayer désespérément de ranimer Abe en poussant sur sa poitrine avec ses deux mains alors qu’il gisait sur le sol, les yeux fermés.

Il s’agit d’un cas rare de fusillade au Japon, un pays qui applique une réglementation stricte en matière d’armes à feu.

Shinzo Abe

Né dans une famille politique éminente, M. Abe a été secrétaire de son père, l’ancien ministre des Affaires étrangères Shintaro Abe, avant d’être élu à la Chambre des représentants en 1993. Il a brièvement occupé le poste de Premier ministre entre 2006 et 2007 avant de le reprendre en 2012. Il s’est retiré en raison de problèmes de santé après huit ans.

Au cours de son second mandat, il a mené une politique économique baptisée « Abenomics », marquée par un assouplissement monétaire massif, des mesures de relance budgétaire et des réformes structurelles visant à combattre la déflation et à redresser l’économie stagnante du pays.

M. Abe s’est efforcé de renforcer l’alliance de sécurité du Japon avec les États-Unis et d’améliorer l’image du Japon à l’étranger, tout en cherchant à promouvoir la réforme de la Constitution pacifiste du pays.

Mots-clés :

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page