Transports : Reprise d’activité pour plusieurs compagnies aériennes au Cambodge

Plusieurs compagnies aériennes régionales et internationales ont commencé à reprendre leurs vols vers les aéroports internationaux du Cambodge ce mois-ci.

Cambodia Angkor Air, China Air et Eva Air ont toutes rétabli des liaisons aériennes vers et depuis l’aéroport international de Phnom Penh au début du mois tandis que d’autres grandes compagnies aériennes telles que Qatar Airways, Cathay Pacific, Thai Airways et Emirates planifient également des vols au Cambodge en juin et juillet 2020.

Mesures de sécurité

Les compagnies aériennes ont appliqué des mesures de biosécurité strictes lors de leurs vols avec des passagers devant subir des tests sanguins « sur place », ainsi que le port obligatoire de combinaisons de protection par le personnel navigant.

D’après les données fournies par le Secrétariat d’État de l’aviation civile du Cambodge, le nombre de passagers voyageant vers le pays a chuté de plus de 90 % en avril de cette année. L’aviation civile a déclaré qu’il n’y avait jusque-là « presque pas de vols » vers le Cambodge et que la Chine n’autorisait qu’un seul vol par semaine pour une compagnie aérienne en provenance du Cambodge. Le site Web de l’aéroport de Phnom Penh indique que cinq vols réguliers ont repris depuis le 6 mai 2020, à destination de la Chine, de la Corée du Sud et de Sihanoukville.

Mesures de secours du gouvernement pour soutenir les compagnies aériennes locales

Pour aider son industrie aérienne nationale, le Cambodge a accepté d’exempter les compagnies aériennes locales du paiement de certaines taxes entre mars et mai 2020. Les compagnies aériennes peuvent retarder le remboursement de la dette relative aux redevances de l’aviation civile pendant une période pouvant aller jusqu’à six mois.

Actuellement, le Cambodge compte six compagnies aériennes locales, à savoir Bassaka Air, Cambodia Airways, Cambodia Angkor Air, JC International Airlines, Lanmei Airlines et Sky Angkor Airlines.

Le 4 mai dernier, l’Association Internationale des Transports Aériens a mis à jour son analyse de l’impact de la pandémie de Covid-19 sur l’industrie. Elle estime que les revenus du trafic aérien pourraient chuter de 252 milliards de dollars cette année, soit 44 % de baisse par rapport à 2019.

APAC_FR_807X123_SERIES.gif

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône