Siem Reap : Les résultats encourageants de la campagne de nettoyage du village flottant de Mechrey

La saison des pluies au Cambodge est synonyme d’un nouveau problème environnemental : le reflux des eaux du lac Tonlé Sap laisse les plaines inondables environnantes jonchées de sacs en plastique à usage unique.

 ce jour, ils ont collecté plus de 2 650 sacs de riz (environ 10 tonnes) de plastique, qui sont stockés dans la grange en vue de leur traitement
ce jour, ils ont collecté plus de 2 650 sacs de riz (environ 10 tonnes) de plastique, qui sont stockés dans la grange en vue de leur traitement

En raison de l’absence de systèmes d’élimination des déchets appropriés dans de nombreuses communautés riveraines et de ceux qui jettent leurs déchets dans la rivière, les habitants des villages flottants et des zones environnantes se retrouvent avec de grandes quantités de plastique.

Le village flottant de Mechrey a participé à une campagne de sensibilisation et de résolution des problèmes liés au plastique à usage unique et à son impact sur les communautés vivant le long du lac.

Cette campagne est intégrée aux festivals Water Falling et Water Rising depuis plus d’un an. Avec les conseils du chef adjoint de la commune de Keo Poar, Sam Chhoeuy, le village a réalisé des progrès substantiels dans la lutte contre le plastique au sein de la communauté.

En novembre 2020, une « grange à plastique » a été construite pour stocker le plastique collecté par les ménages individuels.

En raison des restrictions imposées par la crise sanitaire, le festival Water Rising n’a pas pu avoir lieu cette année, mais Mechrey a travaillé au cours du mois dernier pour nettoyer les déchets en plastique laissé par les eaux de décrue afin qu’ils ne puissent pas être à nouveau emportés par le lac lorsque les eaux remonteront.

À ce jour, ils ont collecté plus de 2 650 sacs de riz (environ 10 tonnes) de plastique, qui sont stockés dans la grange en vue de leur traitement. Il s’agit d’un effort collectif de la part du gouvernement local, des chefs de village, des bénévoles de la communauté, de l’ONG2 Bambooshoot et de l’Ocean Recovery Alliance.

Au cours de l’année dernière, le village s’est efforcé d’encourager les habitants à collecter le plastique de leur propre foyer et d’éviter ainsi qu’il ne soit brûlé ou déversé dans le lac.

En collaboration avec NGO2 Bambooshoot et RSVP Schools, du riz sera donné tous les trimestres aux plus de 300 familles du village dans le cadre du projet Rice for Plastic. Les dons de riz profiteront aux familles dans le besoin en ces temps difficiles et les encourageront à collecter et à éliminer correctement le plastique du village.

 dans le cadre du projet Rice for Plastic
Dans le cadre du projet Rice for Plastic (Riz contre plastique)

En outre, le village organisera en septembre 2020 un test visant à trier les bouteilles PET et les sacs en plastique recyclables parmi le plastique domestique. Il s’agit d’une tentative pour déterminer les quantités qui pourront être recyclées lorsque cette opportunité se présentera.

D'autres efforts environnementaux ont été faits en juillet alors qu'une société de voyage britannique a fait don de 100 arbres moringa à la zone de la pagode de Mechrey, ce qui a également permis de soutenir les chauffeurs de tuk tuk de la société qui étaient sans activité.

De nombreux efforts positifs sont déployés par cette petite communauté pour améliorer, préserver et embellir son environnement.

Pour plus d’informations sur les mesures prises dans cette communauté, veuillez contacter Sophal Sea : Telegram | WhatsApp

Avec l’aimable autorisation de Cambodianess

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône