Santé : Les autorités de Phnom Penh prolongent les mesures administratives contre la pandémie

L’administration municipale de Phnom Penh a annoncé hier soir la reconduction de ses mesures pour combattre et prévenir la propagation du COVID-19, en particulier la variante Delta. Les détails de la directive en fin de communiqué.

Selon la nouvelle directive, les activités professionnelles et commerciales à haut risque, telles que l’apprentissage en classe, les KTV, les boîtes de nuit, les brasseries et les casinos, les stations balnéaires, les musées, les terrains de jeux et les parcs d’attractions, les entreprises de massothérapie, de sauna et de vapeur, les débits de boissons alcoolisées, les cinémas, les théâtres, les clubs de sport et les centres de remise en forme, doivent être temporairement fermées pendant deux semaines supplémentaires, du 13 août à 0 h au 26 août.

Dans le même temps, les rassemblements privés de plus de 15 personnes seront également interdits pendant 14 jours supplémentaires, mais avec quelques exceptions.

En outre, un couvre-feu sera imposé de 22 h à 3 h du matin pendant une semaine, du 13 août à 0 h au 19 août, sauf en cas d’urgence sanitaire et familiale, pour les services médicaux, de lutte contre l’incendie et les services publics, etc.

Les activités professionnelles et commerciales ainsi que les rassemblements qui ne sont pas restreints doivent respecter strictement les règles de sécurité sanitaire, souligne la directive.

Hier matin, le nombre de cas de COVID-19 au Cambodge s’élevait à 83 384, dont 12 354 sont des cas importés et 429 détectés avec la variante Delta. La pandémie a fait jusqu’à présent 1 614 morts, mais 77 754 personnes se sont rétablies.

AKP

Détails de la directive (anglais) :


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône