Santé : Le Premier ministre annonce le début de la campagne de vaccination pour les jeunes citoyens

Le Premier ministre Hun Sen présidera le lancement de la campagne de vaccination contre le COVID-19 pour les enfants âgés de 12 à 17 ans qui aura lieu au Palais de la Paix le 1er août prochain.

Le Premier ministre Hun Sen présidera le lancement de la campagne de vaccination contre le COVID-19 pour les enfants
Le Premier ministre Hun Sen présidera le lancement de la campagne de vaccination pour les mineurs

Le Premier ministre a effectué cette annonce alors qu’il présidait la cérémonie de réception de 332 000 millions de doses offertes par le Japon, à l’aéroport international de Phnom Penh vendredi soir.

Après le lancement, Samdech Techo Hun Sen donnera également une conférence de presse.

La vaccination des jeunes citoyens commencera à partir de la ville de Phnom Penh, a-t-il souligné, ajoutant :

« Lorsque nous aurons suffisamment de vaccins, les provinces pourront procéder à la vaccination des adultes et des enfants en même temps »

Selon le Premier ministre, le Cambodge compte environ deux millions de mineurs âgés de 12 à 17 ans. Il a appelé tous les parents à se tenir prêts à faire vacciner leurs enfants afin de « renforcer l’immunité de la communauté en vue de la reprise socio-économique ».

L’objectif du Cambodge est de vacciner environ 80 % de sa population totale de 16 millions d’habitants, a rappelé le Premier ministre. Avec les 10 millions d’adultes, dont la campagne de vaccination devrait se terminer au plus tard en octobre de cette année, et les deux millions d’enfants âgés de 12 à 17 ans, dont la vaccination commencera le 1er août, la couverture vaccinale du Cambodge atteindra 75 %, a-t-il déclaré.

« Si nous vaccinons 13 millions de personnes, la couverture atteindra 81,5 % », a-t-il ajouté.

« Nous chercherons à tout prix à trouver des vaccins pour tous les Cambodgiens qui atteignent l’âge de la vaccination et sont autorisés à se faire vacciner par les responsables de la Santé »

La priorité absolue est le droit à la vie, et non la liberté d’expression, a souligné le chef du gouvernement royal, affirmant qu’il ne se souciait pas de savoir qui critiquait les lois cambodgiennes, car celles-ci ont été faites pour protéger la vie des gens.

Le Premier ministre a exprimé sa gratitude au gouvernement et au peuple japonais pour leur soutien matériel et financier au Cambodge dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.

Le Premier ministre a profité de l’occasion pour rappeler à tous les ministères et institutions concernés de continuer à appliquer les mesures de prévention du gouvernement royal afin d’assurer la santé et la sécurité de la population, et a appelé de nouveau le public à s’en tenir à la mesure « 3 choses à faire, 3 choses à ne pas faire » même en étant vacciné.

Source : AKP

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône