Phnom Penh & Fête des Eaux : Annulation des festivités en raison de la situation sanitaire

Le ministre de l’Intérieur Sar Kheng a déclaré que la Fête des Eaux de cette année, qui tombe du 18 au 20 novembre 2021, n’aura pas lieu en raison de la pandémie de la situation sanitaire liée au Covid-19.

Annulation des festivités en raison de la situation sanitaire

S.E. Sar Kheng a annoncé l’annulation lors de la nomination du nouveau gouverneur de la province de Battambang qui s’est déroulée hier.

« Nous sommes en octobre et le gouvernement a décidé que cette année, la Fête des Eaux n’aura pas lieu en raison de la Covid-19. Mais en 2022, nous aurons un événement important pour la nation, à savoir l’élection du conseil communal », a-t-il déclaré.

Le ministre a exhorté la population à continuer à travailler ensemble pour prévenir la propagation du virus en s’adaptant à la nouvelle normalité, car la pandémie n’a pas régressé.

« Jusqu’à présent, personne ne peut prédire exactement quand la situation sanitaire va s’améliorer. Donc, si le problème persiste, cela continuera à affecter notre économie, notre société et les moyens de subsistance des gens. C’est pourquoi nous devons apprendre à vivre avec la maladie », a-t-il ajouté.

Le Comité d’organisation n’a pas pu être joint pour un commentaire.

Annulation des festivités en raison de la situation sanitaire

Le 6 octobre, le Premier ministre Hun Sen a également laissé entendre que les célébrations de la Fête de l’eau n’auraient pas lieu cette année, mais que les jours fériés resteraient ouverts à la population.

La fête — qui coïncide avec la date de la pleine lune du mois de Kadeuk (ou Kartika en sanskrit) du calendrier lunaire khmer, lorsque les cultures de riz dans les rizières sont prêtes à être récoltées — a également été reportée l’année dernière en raison de la pandémie.

Annulation des festivités en raison de la situation sanitaire

Buth Ra, 25 ans, ouvrier du bâtiment, a déclaré qu’il était favorable au report du festival, car il craignait la propagation du coronavirus, qui pourrait augmenter considérablement pendant et après le festival.

« Tout le monde, y compris moi-même, veut être heureux et faire une pause pour rencontrer sa famille et ses amis. Mais comme nous le savons tous, notre pays est toujours confronté à une épidémie, il est donc préférable de ne pas organiser ce festival », a-t-il déclaré.

Mom Kunthear avec l’aimable autorisation du Phnom Penh Post

Photographies Christophe Gargiulo

Mots-clés :

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône