Phnom Penh & Confinement : La solidarité s’organise entre Cambodgiens

Petits commerçants, fermiers et villageois ont décidé de venir en aide aux Cambodgiens de Phnom Penh et Takhmao les plus démunis .

une grand-mère de 80 ans, Taing Lay, qui a apporté des bananes et des épinards d'eau en guise de dons
Une grand-mère de 80 ans, Taing Lay, apporte des bananes et des épinards d'eau en guise de dons

Les habitants de la province de Kandal ont été soulagés d’apprendre que les fruits et légumes, qu’ils avaient collectés pour les distribuer généreusement aux plus démunis ont été livrés comme prévu à Phnom Penh et à Takhmao le 24 avril alors que les produits étaient encore frais. Il aura également fallu pour cela les efforts coordonnés de plusieurs fonctionnaires désireux d’aider cette opération en permettant d’acheminer les dons depuis la province de Kandal vers la capitale et la ville de Takhmao, en traversant des zones soumises aux restrictions de déplacement.

Pour donner suite aux commentaires du gouverneur de Phnom Penh, Khuong Sreng, qui s’était déclaré prêt à aider au transport et à la distribution des produits aux Cambodgiens dans le besoin dans la capitale, les autorités provinciales de Kandal ont donné leur accord le 24 avril et ont aidé à l'acheminement des fruits et légumes offerts par les habitants du village de Prek Bak, dans la commune de Prek Tonloap du district de Loeuk Dek.

Le district de Chbar Ampov a envoyé un camion accompagné de quelques officiels pour récupérer les dons
Le district de Chbar Ampov a envoyé un camion accompagné de quelques officiels pour récupérer les dons

La cargaison est arrivée à destination dans la soirée du 24 avril, les autorités du district de Chbar Ampov à Phnom Penh avaient envoyé un camion accompagné de quelques fonctionnaires pour récupérer les marchandises et superviser l’opération. Try Uch, fonctionnaire de l’administration du district de Chbar Ampov qui a dirigé un groupe de travail au cours de cette opération bénévole, a déclaré qu’il avait été chargé de livrer les produits vers deux destinations : la ville de Takhmao et le district de Chbar Ampov.

« Nous avons reçu des informations des responsables de la province de Kandal selon lesquelles notre peuple souhaitait faire don de légumes et de fruits aux personnes placées en quarantaine et dont les moyens de subsistance ont été affectés par le verrouillage »

« En tant que représentant de l’administration de Chbar Ampov, je suis vraiment reconnaissant envers ces Cambodgiens généreux », a-t-il ajouté, soulignant que son équipe et lui-même s’efforceraient de distribuer les fruits et légumes le plus rapidement possible afin de s’assurer qu’ils ne pourrissent pas.

Trois tonnes de fruits et légumes pour les démunis
Trois tonnes de fruits et légumes pour les démunis

Les gens ordinaires aident les gens ordinaires

De nombreux villageois de Prek Bak ainsi que des personnes âgées et des moines, se sont rassemblés pour effectuer des dons et aider à préparer les colis de fruits et légumes à expédier. Taing Lay, une grand-mère de 80 ans, a apporté des bananes et des épinards, espérant que « sa petite contribution pourra aider à soulager ses compatriotes de Phnom Penh qui traversent des moments difficiles ».

« Je suis allée chercher ces fruits et légumes pour les donner parce que j’ai vraiment pitié de ceux qui ne peuvent pas se nourrir »

« Honnêtement, je m’inquiétais qu’il n’y ait pas de camion pour venir les chercher. Mais je suis extrêmement heureuse et agréablement surprise à présent »

Sen La, commerçante à l’origine de ce mouvement de solidarité, a indiqué que la quantité de fruits et légumes donnés par les villageois, les vendeurs et les agriculteurs avait atteint trois tonnes. « Nous avons reçu environ trois tonnes de marchandises de la part des habitants du village et des environs », a-t-elle déclaré. « Ils ont simplement participé et donné ce qu’ils possédaient ».

Ngy Sary, chef de la commune de Prek Tonloap, où se trouve le village de Prek Bak, et qui est également venu aider au processus d’expédition, a loué les efforts et la gentillesse de son peuple pour organiser cette action caritative afin de s’entraider autant que possible.

De nombreux villageois de Prek Bak, ainsi que des personnes âgées et des moines, se sont réunis pour aider
De nombreux villageois de Prek Bak, ainsi que des personnes âgées et des moines, se sont réunis pour aider
« C’est la culture de l’entraide dans les moments difficiles »

« Les gens du village ont fait circuler l’information et recueilli des dons, car ils savent que des Cambodgiens sont confrontés à une pénurie alimentaire ».

Il a ajouté que ce type de solidarité devrait se répandre dans d’autres régions du pays afin d’encourager et de soutenir les personnes touchées par le confinement actuel dû à la pandémie.

« Cela permettra non seulement d’aider ceux qui en ont le plus besoin, mais aussi de mettre en œuvre efficacement les mesures contre le COVID-19 », a conclu M. Sary.

Par Po Sakun et Sao Phal Niseiy. Avec l’aimable autorisation de Cambodianess

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône