Nature & Mondolkiri : Découverte de huit jeunes crocodiles du Siam dans la réserve de Srepok

C’est avec un grand enthousiasme que l’équipe de recherche du ministère de l’Environnement et du Fonds mondial pour la nature (WWF) a confirmé la semaine dernière la découverte de huit jeunes crocodiles du Siam, une espèce en danger critique d’extinction.

Il s’agit du premier cas de reproduction observé dans la région de Srepok depuis plus de dix ans. La découverte a été effectuée dans des conditions climatiques difficiles et avec beaucoup de patience sur l’un des sites de recherche où des excréments et des empreintes de crocodiles du Siam ont été recueillis pendant la saison sèche.

Les juvéniles sont désormais en sécurité dans leur habitat naturel et surveillés par les gardiens de la réserve naturelle de Srepok (Mondolkiri).

Pendant cette saison de reproduction, l’équipe de recherche a effectué un suivi régulier sur le terrain. « Pour cette mission particulière, nous avons passé quatre nuits à repérer les zones d’habitat des crocodiles », a déclaré M. Sothea Bun, l’un des membres de l’équipe de recherche.

« Puis, le plus excitant est arrivé quand l’un des membres de notre équipe a repéré la lueur des yeux des crocodiles en train d’éclore », poursuit M. Sothea avec un grand sourire.

Cette découverte est la première évidence photographique d’une population reproductrice de crocodiles du Siam après plus d’une décennie d’efforts dans le Srepok Wildlife Sanctuary, une zone protégée sous la gestion du ministère de l’Environnement et avec le soutien du WWF.

« Auparavant, nous ne savions pas si la population résidente comptait encore des couples reproducteurs ni si les nids existaient et si les éclosions étaient réussies », a déclaré Mme Milou Groenenberg, responsable de la recherche et du suivi de la biodiversité au WWF.

« La découverte de Srepok suscite l’espoir de la conservation et de la survie du crocodile siamois à l’état sauvage, et constitue une découverte importante pour l’espèce au Cambodge et dans le monde entier », a-t-elle ajouté.

« C’est une nouvelle extrêmement gratifiante pour la coopération en matière de conservation entre le ministère de l’Environnement du gouvernement royal, le WWF, les ONG partenaires, et en particulier tous les membres de l’équipe de recherche du ministère et du WWF, dont les efforts sont enfin récompensés par cette première confirmation officielle de la population reproductrice de Srepok », a déclaré Son Excellence Say Samal, ministre de l’Environnement

« Cette découverte souligne l’importance de la région naturelle de Srepok en tant que hotspot mondial avec un potentiel pour inverser la perte de biodiversité et restaurer la faune »

« Cette nouvelle exceptionnelle démontre également l’importance du Royaume du Cambodge pour la conservation de ce crocodile extrêmement rare et d’autres espèces majeures. Le pays abrite des ressources naturelles uniques, véritable source de fierté nationale pour tous les Cambodgiens.

Avec la paix totale au Cambodge, nous, le gouvernement royal et les partenaires de développement de tous les secteurs, disposons d’un espace pour nous concentrer et explorer les solutions possibles pour la gestion et la conservation des ressources naturelles dans l’espoir de restaurer la biodiversité et les écosystèmes du pays à leur situation antérieure », a-t-il conclu.

Source : ministère de l’Environnement & WWF

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône