Kampong Cham & Nature : Sauvetage d’une grande tortue asiatique à carapace molle, Amyda cartilaginea

La tortue récupérée par Sreng Chheng Orn, un pêcheur de Kampong Cham a été remise au cantonnement de pêche de la ville.

M. Sreng Chheng Orn, 37 ans, est un pêcheur occasionnel qui a rencontré la tortue alors qu’il travaillait la terre près de chez lui
M. Sreng Chheng Orn, 37 ans, est un pêcheur occasionnel qui a rencontré la tortue alors qu’il travaillait la terre près de chez lui

M. Ouk Narin, chef du cantonnement, a décidé de remettre ensuite cette tortue à l’Institut de recherche et de développement de la pêche intérieure, qui collabore avec le projet « Merveilles du Mékong » pour la conservation des espèces.

La tortue, qui mesure 40 cm sur 68 cm, sera soignée au Centre de la province de Prey Veng jusqu’à ce qu’elle soit jugée suffisamment en bonne santé pour être relâchée et qu’un habitat naturel approprié soit trouvé.

M. Ouk Narin a déclaré que la remise de cette tortue était le résultat des efforts de sensibilisation déployés jusqu’à présent par le cantonnement.

« Durant les saisons de fermeture de la pêche, je demande toujours aux pêcheurs de protéger et de conserver les poissons et autres espèces menacées de la province »

M. Thach Phanara, chef du laboratoire de l’Institut de recherche et de développement de la pêche continentale, a exprimé sa gratitude envers la générosité de M. Sreng Chheng Orn qui lui a remis cette énorme tortue.

« Je suis très heureux que de plus en plus de pêcheurs s’engagent dans des travaux de protection et de conservation, en particulier des espèces rares et menacées comme la raie géante d’eau douce et les tortues. De toute évidence, ce geste montre clairement qu’ils comprennent parfaitement l’importance de ce travail »

M. Ouk Narin, chef du cantonnement, a décidé de remettre ensuite cette tortue à l’Institut de recherche et de développement de la pêche intérieure, qui collabore avec le projet « Merveilles du Mékong » pour la conservation des espèces.

M. Sreng Chheng Orn, 37 ans, est un pêcheur occasionnel qui a rencontré la tortue alors qu’il travaillait la terre près de chez lui. Il a déclaré : « Lorsque j’ai vu cette tortue pour la première fois, j’étais à la fois heureux et inquiet. Elle était énorme et lourde. Je n’étais pas capable de la sortir de l’eau tout seul, alors j’ai appelé mon neveu pour qu’il m’aide à la sortir de l’eau.»

« Plus tard, j’ai réalisé alors qu’il s’agissait d’une espèce rare, et j’ai donc décidé de la remettre au cantonnement des pêches de Kampong Cham »

La tortue asiatique à carapace molle (Amyda cartilaginea) habite les régions d’eau douce et se trouve dans toute l’Asie, notamment au Brunei, au Cambodge, en Inde, en Indonésie, au Laos, en Malaisie, au Myanmar, à Singapour, en Thaïlande et au Vietnam. Ce type de tortue est un animal nocturne et préfère passer la plupart de son temps dans l’eau, mais il se rend sur terre de temps en temps. En général, les tortues asiatiques à carapace molle peuvent rester immobiles et ne faire aucun mouvement dans les marécages pendant des heures pour attendre leur proie. Leur régime alimentaire principal comprend des poissons, des escargots et des insectes, mais elles se nourrissent également de plantes. La tortue molle d’Asie figure désormais sur la liste rouge de l’UICN comme « vulnérable ».

Source : « Merveilles du Mékong »